Rapport spécial du GIEC : les résultats

ici on parle météo et tout ce qui s'y rapporte (sécheresse, dérèglement climatique, phénomènes extrêmes etc.)
Règles du forum
Quelques règles de bon sens à lire et à suivre SVP ... ;)

- Prendre du plaisir et donner du plaisir dans l'utilisation de ce forum, il est fait pour ça !
- Bonne humeur et courtoisie sont de rigueur !
- A l'inscription d'un nouveau membre, passer par la case Présentation ! (Vous ne toucherez pas 20.000 francs) viewtopic.php?f=5&t=13052
- Avant de poster un nouveau sujet, réfléchir à la meilleure rubrique pour le poster : éviter de tout poster dans "Vos sorties et celles des champis", ça devient illisible ... viewtopic.php?f=2&t=13139
- Avant de poster les premières photos, voir le mode d'emploi viewtopic.php?f=4&t=8329
- Dans les posts, ne jamais donner d'éléments précis d'identification : nom/prénom, adresse mail, numéro de téléphone, endroit précis de cueillette; sauf bien sûr par messages privés (MP)
Avatar du membre
Jes
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2104
Enregistré le : 06 oct. 2013, 23:45
Etes vous un robot : Non
Localisation : Versailles

Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par Jes » 09 oct. 2018, 00:45

Salut

Lien meteofrance

Ce qu'il me semble le plus important de retenir:
Les contributions nationales proposées lors de l'accord de Paris ne permettront pas de limiter le réchauffement climatique futur en deçà de 2°C d'ici la fin du siècle. Pour limiter le réchauffement à 1,5 °C, il faut réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre
Autrement dit, tel le colibri de la légende, c'est à chacun de nous de faire ce qu'il faut!


Et faire ce qu'il faut à notre petite échelle peut parfois s'avérer très positif pour nous-mêmes (il ne s'agit pas de s'éclairer à la bougie!):

En ce qui me concerne, j'ai commencé à aller au boulot à vélo (sauf par temps de pluie) alors que je n'avais que 7km A/R, en ville.
ça n'est pas une contrainte, c'est plus rapide et plus économique que la voiture, et ça fait un peu de sport.
Sauf handicap ou nécessité de transporter du matériel, tout le monde peut le faire. [bon, ça peut nécessiter de faire un brin de toilette et de se changer en arrivant; ça n'est pas la mer à boire]

Puis j'ai changé de boulot et je suis passé de 7 à 28km par jour. J'ai alors investi dans une assistance électrique.
Après quelques années et quelques étapes intermédiaires (mises en fourrière de ma bagnole pour stationnement abusif d'un côté, pannes de l'assistance électrique d'un autre côté), j'ai fini par arriver à la situation suivante:
- plus de voiture (en région parisienne, c'est plus un soulagement qu'une galère!)
- vélo sans assistance.

Et le résultat suivant:
- je fais mes 14km en 35 min (sauf vent contraire) contre 25 minimum en voiture (pas beaucoup plus, donc, et parfois moins, bien que ce ne soit pas que de la ville)
- ça me reviens beaucoup moins cher (il y a des frais quand-même, pas négligeables)

Et surtout:

- Près de 15 kg de moins, sans régime (au contraire, le vélo, ça ouvre l'apétit!)
- mon hypertension qui commençait à devenir problématique a régressé (alors que, sans traitement médicamenteux ni changement d'habitudes, elle aurait dû empirer).
- et je conserve une bonne capacité respiratoire en dépit d'un tabagisme persistant (faut que j'arrête: ça fait des gaz à effet de serre!)


Bien sûr, tout le monde ne peut pas se passer de voiture.
Mais chacun peut trouver quelques possibilités d'agir à son échelle sans que ça ne lui coûte forcément, et peut-être même avec des bénéfices personnels.

Par exemple, réduire sa consommation de boeuf permet déjà de diminuer son empreinte carbone sans avoir besoin de devenir végétarien.
Et ça réduit aussi les risques de cancer du colon! [Même si le boeuf, c'est vachement bon, pardonnez-moi ce jeu de mot à la con... qui décrit bien une triste réalité: j'ai du mal à faire une croix dessus... Personne n'est parfait!]
Remplacer la viande par des poissons riches en oméga 3 peut être très bénéfique pour la santé.
(... à condition de ne pas abuser des espèces situées au sommet de la chaine alimentaire (Saumon, par exemple) qui peuvent accumuler les polluants que NOUS rejetons dans la nature)



Réfléchissez-y, et faites passer le message.
Vos enfants et petits-enfants vous en remercieront.

faloberto87
Curieux(se)
Curieux(se)
Messages : 26
Enregistré le : 27 févr. 2018, 00:26
Etes vous un robot : Non
Localisation : Villefranche de Rouergue

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par faloberto87 » 10 oct. 2018, 03:48

Tu as beaucoup de bonnes idées, mais ça reste du classique et c'est malheureusement très insuffisant.
Les solutions pour garder la planète dans un état potable sur le plan de la température et de la biodiversité, elles sont plus ou moins connues. Mais elles ne sont pas vendables, pas populaires, remettent en cause le système productiviste actuel, et impossible à mettre en oeuvre faute de gouvernance mondiale :

-limitation de la natalité à 2 voir 1 enfant par femme pour retrouver une population viable ==> c'est pas bon pour l'économie et les retraites en particulier
-interdiction des combustibles fossiles==> généralisation des voitures électriques qu'il faudra rendre plus performantes
-investir massivement dans les énergies vertes et le nucléaire (pas dans la génération actuelle ni les EPR qui sont morts nés, mais dans les réacteurs à sels fondus à moyen terme et dans la recherche sur la fusion nucléaire pour le long terme)
-mettre en place des taxes sur le transport de marchandise pour forcer les relocalisations et aider le local (et pas une eco-taxe à 0.1%)
-taxer massivement tout produit qui ne serait pas 100% recyclable ou biodégradable
-interdire les engrais "chimiques" et les insecticides, fongicides et autres qui ne sont pas sélectifs et à durée de vie très courte==> en gros mort de l'agriculture actuelle basée sur la monoculture intensive
-durcir les normes de construction et rénovation forcée du parc actuel pour avoir une isolation correcte==> faudrait aussi songer à raccorder les évacuations d'eaux usées du bâti ancien au réseau, elle est bien gentille Hidalgo mais se baigner dans la Seine actuellement c'est barboter dans les WC de quelques centaines de milliers de personnes :lm:

Et ça il faudrait commencer à le faire maintenant de façon massive et globale pour espérer avoir une stabilisation de la situation à l'horizon 2050 avant une embellie. Bref on peut rêver :lol:

Greenhorn
Curieux(se)
Curieux(se)
Messages : 10
Enregistré le : 09 oct. 2014, 11:35
Etes vous un robot : Non
Localisation : Près de Bourganeuf, dans le beau département de la Creuse.

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par Greenhorn » 10 oct. 2018, 12:16

:happy: :happy: :happy: C'est bien les gars, vous avez bien appris, et retenu, la leçon... Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa... D'abord culpabiliser puis taxer et enfin châtier.
Le titre du post est "Rapport du GIEC : les résultats", ben justement c'est quoi les résultats ??? :mad: .
Cet organisme émet tous les 6 ans un rapport "détaillé" et un document à l'usage des décideurs. Ils arrivent à synthétiser sur quelques dizaines de pages 6000 études "scientifiques" dont chacune doit faire pas loin de 100 pages, voire plus... Chapeau ! Chacun de ces rapports est assorti (de moins en moins) de prédictions (prévisions n'est pas adapté en l'occurence), qui, jusqu'ici, ne se sont jamais vérifiées ! En 1996, je crois, 2 à 4° annoncés à l'horizon 2020, c'est maintenant, et nous sommes en dessous de 1,5, si tant est que les chiffres fournis soient fiables, alors que les émissions de CO2 ont doublé !
L'homme vient de s'élever à l'état divin, il peut et a modifié le climat planétaire, et il a le pouvoir de le faire encore ! :lf:
Je reconnais qu'il fait plus doux qu'auparavant (génial, moins de chauffage, quoi que, et des champignons jusqu'en décembre) mais est-ce dû à l'activité humaine ? Au départ il s'agissait du "réchauffement global anthropique", puis du "réchauffement climatique" et maintenant, subtil glissement sémantique, du "changement climatique". Lequel est le bon ?
En France tout le monde s'est jeté là-dedans médias, politique, etc..., et reprend le dogme jusqu'à la nausée. Même la météo, subtilement cornaquée par le GIEC, nous vend de la canicule et de la fonte des calottes polaires à tout va. Comment les météorologues, dont les modèles mathématiques sophistiqués ne leur permettent pas de faire des prévisions fiables au delà de 10 jours (et encore !), peuvent-ils admettre sans se poser de questions que le GIEC, avec les siens, prétend faire des prédictions à l'échelle de la planète sur un siècle !
Avez-vous remarqué qu'on ne nous diffuse plus à longueur de journaux télévisés ces jolies, et effrayantes, cartes mondiales toutes couvertes de rouge et de jaune (ce sont des états d'écart à la moyenne établie sur 30 ans, de +2,5° à -2,5°) ? En France elles sont publiées par le site "Global Climat" (dont le responsable n'a aucune signature numérique, impossible de savoir s'il est journaliste, scientifique ou médium). Si vous faites l'effort d'aller voir les dernières, elles sont tout aussi rouges et jaunes mais... l'écart à la moyenne a été abaissé à + ou - 1,5° je crois. Si vous lisez le classement des mois records vous verrez que cela va croissant jusqu'en 2016... depuis les mois sont des 2, 3, 4, 5 ou Xièmes mois les plus chauds ( ou pour citer la représentante de je ne sais quelle ONG sur l'antenne de FranceInfo avant hier "... l'été 2018 a été le plus chaud depuis beaucoup, beaucoup d'années..." . En clair ça ne se réchauffe plus et donc, j'ose le dire, si ça ne se réchauffe plus... ça se refroidi ! En plus on vient d'entrer dans une période de très basse activité solaire, une des plus basse jamais observées, et qui devrait durer de 20 à 30 ans (d'après les climato-réalistes le rayonnement solaire n'a que peu d'incidence sur les températures ???). D'où l'urgence actuelle de sauver la terre, on ne sait jamais, des fois qu'un vrai journaliste (si ça existe encore) finisse par se poser des questions. En plus, clairvoyants que nous sommes, nous autres français, nous avons élu à notre tête le sauveur de la Terre, officiellement médaillé.
Je vais vous donner ma théorie : dans les années 70, on s'est aperçu que l'usage massif des organo-chlorés, comme gaz propulsif dans les bombes, avait provoqué, par accumulation dans l'atmosphère, un "trou" dans la couche d'ozone protectrice du rayonnement solaire. Il a été décidé leur interdiction au niveau mondial et c'est, à ma connaissance, la seule politique de ce genre qui ait réussi. Il semblerait que le trou se résorbe. Les climato-réalistes disent que non, ce qui est une absence de consensus et qui devrait être considéré comme la norme en matière scientifique, mais bon. Admettons qu'il se referme. Et si... Et si ce trou avait provoqué un réchauffement de la basse atmosphère qui est en train de s'atténuer avec sa fermeture. :lg: .
Je vous promet que ma théorie est tout aussi valable et scientifiquement sérieuse que celle du réchauffement anthropique. :lol: :lf: :happy: .

Blague à part, la seule chose que je vois dans le ramassis de conneries dont on nous abreuve, c'est une affaire de gros pognon.
La lutte féroce entre le business du fossile et celui du durable... Et devinez de quelles poches sort l'argent dont ils se gavent. :lj: .
Pour conclure et quoi qu'il en soit tous les efforts pour moins polluer sont bon à prendre, même les plus petits... Et continuez à manger de la viande, si vous avez les moyens de vous l'offrir. J'habite en Creuse, département de rivières et de champignons, qui compte 120000 habitants pour 430000 têtes de bétail. :happy: :lf: .

faloberto87
Curieux(se)
Curieux(se)
Messages : 26
Enregistré le : 27 févr. 2018, 00:26
Etes vous un robot : Non
Localisation : Villefranche de Rouergue

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par faloberto87 » 10 oct. 2018, 15:13

Déjà, il faudrait commencer par chercher les données qui nous intéressent : https://fr.vikidia.org/wiki/R%C3%A9chau ... ce2012.svg
Le fait que la température augmente est donc un fait, le nier c'est faire preuve d'aveuglement. Le fait qu'il y ai des oscillations est tout à fait normal, ce qui doit nous alerter c'est la tendance, pas l'exemption. Là, tu regardes une tempête arriver, et, parce qu'une vague fait 8 mètres alors que la précédente en faisait 10, tu estimes que la tempête s'est calmée. Bref c'est absurde.

Dans la recherche des causes, on entend souvent parler des variations de l'activité solaire. Certes, il y a une influence, mais elle ne peut expliquer les observations récentes à elle seule. https://www.meteocontact.fr/uploads/act ... aunder.png
De l'autre côté, on a un modèle qui permet de l'expliquer, mais qui en plus, contrairement à tes affirmations l'a prévus à l'avance. Le fait est que les gaz à effets de serre (CO2, H2O, CH4...) absorbent une partie du rayonnement solaire, celui là même qui retournerait dans l'espace sans cela. On peut donc supposer que si la concentration de ces gaz augmentent, le système Terre absorbera plus d'énergie et se réchauffera. Pour les calculs, pas besoin d'aller chercher loin, ils sont à la portée du premier lycéen venu. Mais bon, je vais m'arrêter là, il me semble qu'il te faut un cours complet sur le sujet et certains le font déjà très bien.
https://www.youtube.com/watch?v=R6eywXdssMw
Mais bien entendu, ta théorie est bien plus sérieuse :lol:

Non mais sérieusement, le bagage scientifique dont tu disposes fait réellement peur, à un moment, quand tous les documents et savoirs sont disponibles, il faudrait peut-être commencer par se renseigner au lieu d'étaler sa bêtise. :out:

Avatar du membre
Hervé92
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 4628
Enregistré le : 16 nov. 2005, 16:02
Localisation : Lorraine/Landes

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par Hervé92 » 10 oct. 2018, 17:29

Greenhorn a écrit :En 1996, je crois, 2 à 4° annoncés à l'horizon 2020, c'est maintenant, et nous sommes en dessous de 1,5, si tant est que les chiffres fournis soient fiables, alors que les émissions de CO2 ont doublé !
+2°C en 2100 vu de 1996 (http://planet-terre.ens-lyon.fr/article ... t-1995.xml), merci d'être précis et de ne pas balancer des âneries... On y est pas loin en 2020.

Comme vous, je pense qu'il ne faut pas négliger le pouvoir des lobbying (cf Dupont de Nemours dans l'histoire des CFC et de la couche d'ozone dans les années 80). Il y a quand même aujourd'hui suffisamment d'éléments pour affirmer que le climat se réchauffe et ce beaucoup plus vite que lors des épisodes précédents. Peu importent les causes, l'humanité doit se préparer à faire face et aller rapidement vers une énergie décarbonnée, en espérant ne pas en passer par des crises humanitaires trop violentes.

A+
je préfère une photo à cent kilos

Greenhorn
Curieux(se)
Curieux(se)
Messages : 10
Enregistré le : 09 oct. 2014, 11:35
Etes vous un robot : Non
Localisation : Près de Bourganeuf, dans le beau département de la Creuse.

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par Greenhorn » 10 oct. 2018, 20:53

Ouh !! le Grand Vilain climato-sceptique qui rejette la Nouvelle Foi !
Je suis heureux de tomber sur des hommes éclairés, aux connaissances scientifiques étendues... peut-être des climatologues, ou des glaciologues ou... c'est quoi votre spécialité ?
Les gars, avant de douter de ma santé mentale il faut lire ce que j'ai écrit. Je résume : ça s'est réchauffé, tant mieux - ça vient de s'arrêter, tant pis !
Quand à vos arguments eh ben, malheureusement, ils peuvent être utilisés dans les deux sens.
La courbe en lien n'est pas une courbe de température mais une courbe lissée des écarts à la moyenne et elle affiche une variation inférieure à 1° sur 160 ans. Les échelles ont été habilement proportionnées pour avoir une impression vertigineuse et moi j'y vois une tendance à la baisse alors que les émissions de CO2 ont doublé. Quand à la fiabilité des relevés de températures je l'effleurerais. Il est bien évident qu'en 1850 on avait des stations sur la planète entière avec des instruments précis. Et que les relevés faits par les stations actuelles sont fiables sauf... que ceux effectués dans les zones urbaines sont corrigés (il faut tenir compte du bétonnage etc..) et que les corrections ne sont pas normalisées, chaque pays faisant selon sa méthode. On nous avait promis qu'on allait voir ce qu'on allait voir grâce aux satellites que la NASA a envoyés pour faire depuis le ciel des relevés précis et incontestables. Curieusement on n'en entend plus parler. J'attends avec impatience les résultats de celui qui vient d'être expédié pour mesurer la fonte des glaces !
Bien sûr il y a la "variabilité naturelle du climat", l'argument absolu qui permet de justifier et d'expliquer tout ce qui ne va pas dans le sens de la Nouvelle Foi. Et qui est utilisable dans le sens inverse.
Ah ! Les taches solaires ! Bien ce graphique ! La prévision de l'activité solaire est une science plus ancienne que la climatologie et les spécialistes annoncent une activité basse. Je n'affirme rien, je lis. Les tâches ont un lien direct avec l'activité, l'activité avec le rayonnement, le rayonnement avec la température. Il est bien évident qu'à l'échelle d'une planète le système a une inertie énorme. La période d'activité basse évaluée à 25-30 ans a débuté il y a quelques années et curieusement la tendance des températures est baissière. Mais il est bien évident que l'origine de la chaleur qui permet la vie sur terre et son intensité n'ont aucune incidence sur les températures.
Ah ! L'effet de serre ! J'adore le cours de ce... quoi déjà, élève-ingénieur ? ingénieur ? Ah ! doctorant en gravité quantique, physicien théoricien, donc parfaitement compétent en climatologie. Plus de digressions, je retourne à mon cours puisqu'il faut me rentre intelligent afin que je cesse d'étaler ma bêtise :smile: . Ah oui ! L'effet de serre ! Du CO2 en plus ! L'activité humaine produit du CO2, le CO2 est un gaz à effet de serre et l'effet de serre réchauffe la planète (heureusement la vie telle qu'on la connaît n'existerait pas)... Vous savez ce que ça me rappelle : la logique Shadok, si, si... Les chats sont mortels, Socrate est mortel donc Socrate est un chat ! Mais je digresse... L'équation : premier élément le... flux solaire ! Il aurait donc une importance... Faudrait savoir, non ? Bon quelqu'un a calculé le nombre watt/km2 applicable à toute la planète... ainsi que l'albedo, dans notre cas la fraction d'énergie solaire (encore !) réfléchie vers l'atmosphère, bon. Enfin "l'émissivité/absorptivité de l'atmosphère"... est c'est là que ça coince ! Cette valeur n'est pas exponentielle, arrivé à un certain taux l'absorption plafonne, et CQFD la température aussi. Pourquoi ne m'avez-vous pas mis un lien avec un spécialiste des gaz à effet de serre, un mec qui a un ou plusieurs doctorats ? Et pour finir, dans le cours de science qui doit contribuer à ma formation scientifique, la crosse de hockey, la courbe de Mann... Alors là comme référence décriée, critiquée et contestée on ne fait pas mieux. Je vous laisse faire vos recherches là-dessus en vous précisant que, sauf erreur de ma part, l'analyse de carottes glaciaires a mis en évidence que la température augmente avant le taux de CO2. Enfin en ce qui concerne le petit génie sa conclusion est que plus il y a de CO2 dans l'atmosphère plus la température va augmenter. En 2015 ça marchait, plus maintenant.
Et pour finir l'augmentation de la température. Effectivement je balance des âneries. L'augmentation de la température (données Climate Change) est de 0,85° depuis 1880. Le document que vous avez mis en lien, Hervé, n'est pas le rapport du GIEC, trop court, mais un extrait. La prévision basse est de 1° en 2100 et la haute de 3,5° le tout assorti d'une probabilité de 50 à 90% en fonction du niveau des gaz à effet de serre et de la variabilité naturelle du climat. Le rédacteur du rapport précité serait Jean Jouzel, ça m'étonnerait qu'il l'ai fait seul. Au départ le gars il est glaciologue au CEA (commissariat à l'énergie atomique pour ceux qui ne s'en souviennent pas), bon, OK. Il a quand même annoncé en pleine canicule que si ça continuait comme ça on pouvait escompter + 3 à 5° en 2050 !! Il assure qu'il nous reste 15 ans maxi pour inverser la tendance avec malgré tout 2° d'augmentation de température. Je ne sais plus que croire... Ce sont bien des prédictions... Est-ce que tout ne serait pas devenu urgent parce que les chiffres commencent à contredire le dogme...
En conclusion le climat se réchauffe(trop vite ?) ou s'est réchauffé (la NASA a annoncé que les conditions étaient réunies pour un potentiel âge glaciaire, si, si), tant mieux je paie moins de chauffage. Qu'en adviendra-t-il ? Je m'en fous, je fais ce que je peux de mon coté et advienne que pourra, mais en attendant on nous fait payer à tous force taxes pour sauver la planète, en nous mentant effrontément. Cochons de payeurs !
Puisque vous semblez apprécier les avis scientifiques je vous conseille la lecture de "L'imposture climatique", produit par Claude Allégre en 2010. Il a été ministre mais il est également le scientifique français ayant reçu le plus de récompenses scientifiques nationales et internationales. Il n'entre pas dans les arguties de calcul mais remet en question la rigueur scientifique des études produites, leur non respect des règles de base et l'orientation de leurs conclusions. Faite vous votre opinion, sortez du paradigme...
Sur ce, Messieurs, je vous souhaite une bonne soirée.

faloberto87
Curieux(se)
Curieux(se)
Messages : 26
Enregistré le : 27 févr. 2018, 00:26
Etes vous un robot : Non
Localisation : Villefranche de Rouergue

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par faloberto87 » 10 oct. 2018, 21:05

Devant un tel niveau de mauvaise foi, la seule argumentation possible est le silence. Et l'attente, ça risque d'être drôle en 2100 si certains sont encore là pour se relire. :lol:

CristaudeHauguernes
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 1695
Enregistré le : 18 mai 2013, 18:45
Etes vous un robot : Non
Localisation : Pyrénées-Atlantiques 64
Contact :

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par CristaudeHauguernes » 10 oct. 2018, 21:24

Pour ma part, afin de ne pas rentrer dans ce débat éminemment complexe et passionnel, je me bornerai à écrire deux choses :
1 je ne savais pas que Claude Allègre était climatologue.
2 La hausse des températures est factuelle (que cette hausse soit réversible ou pas est une autre question, de même que celle du ratio entre la part de l'homme et les facteurs naturels dans cette tendance de fond et qui pour l'heure semble s'accélérer), cette hausse est suffisamment sensible et rapide pour qu'à ce rythme elle menace tous les équilibres vitaux de la biosphère et l'humanité ne peut plus se permettre d'attendre pour vérifier telle ou telle théorie tandis que le monde s'embrase et que les catastrophes se multiplient.

Cristau
Modifié en dernier par CristaudeHauguernes le 11 oct. 2018, 09:14, modifié 1 fois.
Notre "Liberté !" au présent creuse le tombeau du vivant.
Bien peu naissent raisonnables, l'époque n'arrange rien.
Croire ne me satisfait pas, je cherche des preuves.
http://www.cristau-de-hauguerne.net/

Avatar du membre
DonBenvenuto
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2677
Enregistré le : 19 août 2016, 18:50
Etes vous un robot : Non
Localisation : Pau

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par DonBenvenuto » 10 oct. 2018, 21:25

Au sujet d'Allègre, je pense que, quand la science s'assujettit à la politique, on ne peut pas être sur de son objectivité. Par ailleurs, comme le dit Cristau, il s'agit d'un géochimiste et non d'un climatologue. Un petit éclairage intéressant : https://fabrice-nicolino.com/?p=50
Quiconque s'intéresse à la zoologie par contre a pu constater des extensions massives du sud vers le nord de la répartition de plusieurs espèces animales, des insectes notamment, ce qui peut constituer un argument indirect en faveur du réchauffement.
"Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage" Jean De La Fontaine
"Les signes et les symboles gouvernent le monde, pas les lois ni les mots" Confucius

https://www.flickr.com/photos/donbenvenuto/

faloberto87
Curieux(se)
Curieux(se)
Messages : 26
Enregistré le : 27 févr. 2018, 00:26
Etes vous un robot : Non
Localisation : Villefranche de Rouergue

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par faloberto87 » 10 oct. 2018, 21:52

Pour les pécheurs, ça se remarque aussi sur les ères de répartition de certains poissons, notamment les truites fario qui sont très sensibles aux périodes caniculaires. Après c'est un facteur parmi tant d'autres, entres les insecticides qui les contaminent et raréfient leurs proies, les prélèvements d'eau pour l'agriculture, les métaux lourds, les espèces invasives...

Regarder les périodes de vendange est aussi très révélateurs, plus ça va, plus c'est tôt.

Avatar du membre
Hervé92
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 4628
Enregistré le : 16 nov. 2005, 16:02
Localisation : Lorraine/Landes

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par Hervé92 » 10 oct. 2018, 22:15

Bon j'avoue je suis un peu partial. Je connais un peu Valérie Masson (https://fr.wikipedia.org/wiki/Val%C3%A9 ... n-Delmotte), c'est elle qui m'a convaincu :happy: . Elle avait débattu en son temps avec M. Allégre http://sciences.blogs.liberation.fr/201 ... -delmotte/
, moment assez savoureux :lo:

La bise au climato-sceptiques, on sera tous en enfer quand nos arrière-petits-enfants verront où tout cela a mené l'humanité...
je préfère une photo à cent kilos

Albert78
Modérateur
Modérateur
Messages : 4349
Enregistré le : 24 sept. 2008, 13:57
Etes vous un robot : Non
Localisation : Près de Saint-Germain-en-Laye, et 06

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par Albert78 » 10 oct. 2018, 23:12

Merci à Jes d'avoir ouvert ce sujet passionnant, et aux derniers intervenants qui traitent la question avec du bon sens et de bons arguments.

J'ai cru un instant qu'on allait devoir fermer le sujet, mais si on échange calmement en se respectant, ça devient très intéressant.


De mon côté aussi, je regrette tous les jours les changements palpables : pour moi ça a commencé par les lucioles qui ont disparu de mon paysage il y a très longtemps, puis les papillons et libellules de mon jardin, et plus récemment les abeilles, les vers de terre, les oiseaux ... on entre dans un désert à une vitesse vertigineuse shock

faloberto87
Curieux(se)
Curieux(se)
Messages : 26
Enregistré le : 27 févr. 2018, 00:26
Etes vous un robot : Non
Localisation : Villefranche de Rouergue

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par faloberto87 » 14 oct. 2018, 18:13

https://youtu.be/XO4q9oVrWWw
Longue vidéo, avec beaucoup de développements intéressants.

Avatar du membre
Jes
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2104
Enregistré le : 06 oct. 2013, 23:45
Etes vous un robot : Non
Localisation : Versailles

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par Jes » 16 oct. 2018, 23:26

@Greenhorn

Tu as des enfants?

Quel monde veux-tu leur laisser?
Accepterais-tu, par exemple, qu'on leur laisse un monde bourré d'amiante, de tabac ou que sais-je encore sous prétexte que certains "scientifiques" prétendent qu'il n'y a pas de risques, alors que de nombreuses études prouvent le contraire?
Même sans être sûr, quel choix ferais-tu?

Par ailleurs, tu confonds météorologie et climatologie.
On ne peux pas prévoir la météo de façon fiable à 10 jours. C'est un fait. Reconnu par les météorologues eux-mêmes.
ça n'empêche pas d'étudier l'évolution du climat sur des dizaines, des centaines, des milliers d'années!
Ni d'en tirer des projections climatologiques (et non pas météorologiques)

Tu prétends aussi que météo France ne fait que répéter ce que dit le GIEC.
... Mais d'où crois-tu que viennent les experts du GIEC?

faloberto87 a écrit :pas vendables, pas populaires, remettent en cause le système productiviste actuel, et impossible à mettre en oeuvre faute de gouvernance mondiale
Certes. Mais ça n'était pas mon propos.
Je vous parlais de ce que chacun de nous peut faire, à sa petite échelle.
Comme l'a bien fait remarquer le GIEC, faut pas trop compter sur les sans-couilles qui nous gouvernent...

Donc: aux armes, citoyens...!!!

faloberto87
Curieux(se)
Curieux(se)
Messages : 26
Enregistré le : 27 févr. 2018, 00:26
Etes vous un robot : Non
Localisation : Villefranche de Rouergue

Re: Rapport spécial du GIEC : les résultats

Message par faloberto87 » 17 oct. 2018, 15:36

On ne peux pas prévoir la météo de façon fiable à 10 jours. C'est un fait. Reconnu par les météorologues eux-mêmes.
On commence tout de même à avoir un aperçu global satisfaisant à 8 jours. Le dernier satellite expédié par l'ESA promet d'ailleurs de belles avancées (en gros les prévisions à 15 jours devraient avoir la fiabilité de celles à 8 jours actuellement) d'ici quelques années. Mais en effet, les prévisions météo n'ont rien à voir avec l'évolution du climat.
Je vous parlais de ce que chacun de nous peut faire, à sa petite échelle.
Comme l'a bien fait remarquer le GIEC, faut pas trop compter sur les sans-couilles qui nous gouvernent...

Donc: aux armes, citoyens...!!!
Oui, c'est vrai qu'il vaut mieux commencer par agir sur soit même.
-consommer moins de viande et en profiter pour prendre de la qualité, bon personnellement je suis végétarien, et avec des connaissances en nutrition il est impossible de manquer de protéines pour ceux que ça inquiète, même pour un végan (bon par contre là b12 obligatoire).
-consommer local, de saison et de préférence bio (même si c'est parfois pas génial...)
-pour ceux qui ont un jardin, penser aux toilettes sèches, on a beau épurer, ce que l'on rejette dans les rivières reste bourré d'hormones et de molécules de synthèse.

Répondre