Se peut-il que l'anneau d'une coulemelle ne coulisse pas ?

Image Aucune détermination faite ici ne permet de garantir la comestibilité des champignons présentés dans cette rubrique. Image
Règles du forum
Image Aucune détermination faite sur ce forum ne permet de garantir la comestibilité des champignons présentés dans cette rubrique. Image

- A l'inscription d'un nouveau membre, passer par la case Présentation ! (Vous ne toucherez pas 20.000 francs) viewtopic.php?f=5&t=13052
- A lire avant de poster dans cette rubrique viewtopic.php?f=6&t=13146
- Un champignon par demande/par post
- Edition du titre en respectant cette forme: Si validé par plusieurs membres et par vous même : Titre d'origine [Nom du champignon après détermination] Aide par ici viewtopic.php?f=34&t=19823
- Avant de poster les premières photos, voir le mode d'emploi viewtopic.php?f=45&t=13077
Répondre
Avatar du membre
Orion
Promeneur(se)
Promeneur(se)
Messages : 210
Enregistré le : 26 oct. 2016, 11:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Seine-et-Marne

Se peut-il que l'anneau d'une coulemelle ne coulisse pas ?

Message par Orion » 03 nov. 2018, 20:59

Bonjour à tous.

Dépité par la sécheresse francilienne, de passage dans les Alpes, je me suis hasardé dans un bois, où j'ai pu dénicher, malgré les récentes neiges, quelques specimens à identifier. Je crois avoir reconnu un bolet pruineux (sans certitude) et un petit cèpe de Bordeaux (j'ai donc précieusement noté le coin pour l'an prochain !).

J'ai surtout aperçu plusieurs "lepistoïdes", si je puis-dire. C'est un groupe dont je ne connais absolument rien : j'y ai vu l'occasion de m'y pencher un peu. J'en ai prélevé un specimen et j'ai cru comprendre qu'un critère important était le fait que l'anneau coulisse ou non sur le pied. Or, sur deux exemplaires très semblables, qui ressemblent à des coulemelles, l'un des anneaux coulissait et pas l'autre. D'où mon interrogation du jour : se peut-il, pour une raison ou pour une autre, que l'anneau d'une coulemelle ne coulisse pas ?

Exemplaire en question :
Sans titre.png
Sans titre.png (196.45 Kio) Vu 538 fois
Dans le doute, j'ai essayé de forcer un peu sur l'anneau, qui a fini par céder (mais en s'ouvrant : donc, forcément, il coulissait...). Je précise que tirer dessus ne m'a pas permis de "peler" le stipe, ni vers le haut ou vers le bas.

J'ajoute que je ne réclame pas une identification formelle de votre part mais simplement une petite explication généraliste d'un point important de la clé de détermination. Je remercie par avance ceux qui prendront (peut-être) le temps d'éclairer ma lanterne sur le sujet.

Avatar du membre
Fouad
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 1166
Enregistré le : 20 avr. 2013, 11:23
Etes vous un robot : Non
Localisation : Alsace-Vosges

Re: Se peut-il que l'anneau d'une coulemelle ne coulisse pas

Message par Fouad » 03 nov. 2018, 21:55

Bonsoir Orion,
Un anneau dit coulissant pour une espèce, peut sur certaines récoltes coller au stipe. Mais un anneau, comme celui de Amanita muscaria par exemple, ne coulissera jamais.

Avatar du membre
ecmyco
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2267
Enregistré le : 15 juil. 2007, 11:54
Localisation : Quelque part dans un terrier, en France du Nord-Est.
Contact :

Re: Se peut-il que l'anneau d'une coulemelle ne coulisse pas

Message par ecmyco » 03 nov. 2018, 22:07

Bonjour,
C'est surtout quand le champignon prend de l'âge, que le pied s'amincit un peu, que l'anneau coulisse tout seul autour. Avant ce vieil âge, certes il faut forcer un peu...

Avatar du membre
Jes
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2039
Enregistré le : 06 oct. 2013, 23:45
Etes vous un robot : Non
Localisation : Versailles

Re: Se peut-il que l'anneau d'une coulemelle ne coulisse pas

Message par Jes » 03 nov. 2018, 22:35

Salut

Je ne sais pas quelle clé d'identification tu utilises.
Mais il ne me semble pas que ce critère, pris séparément et sans précaution, soit particulièrement utile, ou en tous cas, spécifique de la Coulemelle.

Dans le Courtecuisse, après élimination de 2-3 espèces de Lépiotes au sens large, on a:
"Charnu, anneau complexe, coulissant à maturité, Macrolepiota s.l."

Tous les mots sont importants.

Charnu et anneau complexe, je pense que l'on peut valider.

La maturité ne doit pas être loin, pour le spécimen photographié (est-ce celui dont l'anneau coulisse?)

Et surtout, "Macrolepiota s.l." (Sens large) ne veut pas dire "Coulemelle" :happy:

Avatar du membre
Orion
Promeneur(se)
Promeneur(se)
Messages : 210
Enregistré le : 26 oct. 2016, 11:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Seine-et-Marne

Re: Se peut-il que l'anneau d'une coulemelle ne coulisse pas

Message par Orion » 04 nov. 2018, 09:13

Merci pour vos réponses très instructives !

En effet, j'aurais dû dire Macrolepiota, dans le titre du sujet. J'ai cédé à la facilité.

J'ai utilisé la clé de détermination du GEPR (3e ed.), où je ne me souviens pas d'avoir lu "à maturité" (sauf oubli de ma part). Je bloquais dans la détermination car je ne savais pas si je devais exclure le genre Macrolepiota de mes recherches à cause de cet anneau qui ne coulisse pas.

Le spécimen photographié est bien celui dont l'anneau ne coulisse pas.

Une question supplémentaire, du coup. Pour déterminer le type d'anneau, notamment chez les amanites, j'ai lu qu'il fallait être attentif à la direction (haut ou bas) dans laquelle la peau du stipe se pèle quand on tire dessus. Dans le cas du specimen étudié ici, en tirant dessus, l'anneau n'entraîne aucune "peau" avec lui. Est-ce suffisant pour considérer qu'avec plus de maturité, l'anneau serait devenu coulissant ? Ou bien cela n'a-t-il rien à voir ?

J'espère que vous ne trouvez pas mes questions trop étranges : elles me permettent de comprendre quel poids accorder à tel ou tel élément dans une clé de détermination. Merci encore pour vos précieux éclairages !

Répondre