De quelle espèce précise s'agit-il ?

Ici on rigole et on joue
Règles du forum
Quelques règles de bon sens à lire et à suivre SVP ... ;)

- Prendre du plaisir et donner du plaisir dans l'utilisation de ce forum, il est fait pour ça !
- Bonne humeur et courtoisie sont de rigueur !
- A l'inscription d'un nouveau membre, passer par la case Présentation ! (Vous ne toucherez pas 20.000 francs) viewtopic.php?f=5&t=13052
- Avant de poster un nouveau sujet, réfléchir à la meilleure rubrique pour le poster : éviter de tout poster dans "Vos sorties et celles des champis", ça devient illisible ... viewtopic.php?f=2&t=13139
- Avant de poster les premières photos, voir le mode d'emploi viewtopic.php?f=4&t=8329
- Dans les posts, ne jamais donner d'éléments précis d'identification : nom/prénom, adresse mail, numéro de téléphone, endroit précis de cueillette; sauf bien sûr par messages privés (MP)

De quelle espèce précise s'agit-il ?

Messagepar franz » 06 Jan 2017, 13:51

La détermination exacte (je veux dire éventuellement jusqu'à la sous-espèce) de ce champignon est un peu délicate ...

Qui va s'y risquer ?

Image
Dernière édition par franz le 07 Jan 2017, 20:16, édité 1 fois.
franz
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
 
Messages: 666
Inscription: 02 Avr 2012, 10:32
Localisation: Alsace centrale

Re: De quelle sous-espèce s'agit-il ?

Messagepar seb65 » 06 Jan 2017, 22:33

Bien qu'ayant lu tes interventions en oblique par manque de temps, je tente : C.t var.l. !??
"Je préfère le vin d'ici à l'au-delà ". F. Blanche
"La seule chasse, qui à mes yeux, affiche encore de nos jours une certaine légitimité, reste sans conteste la chasse d'eau ! ". Anonyme
Avatar de l’utilisateur
seb65
Ecrivain
Ecrivain
 
Messages: 10015
Inscription: 05 Déc 2011, 13:03
Localisation: Tarbes (65)

Re: De quelle sous-espèce s'agit-il ?

Messagepar Pat25 » 07 Jan 2017, 01:36

du même avis que Seb , si on se fie aux livres récents , des classifications qui changent au fil du temps,
surement ne pas consulter un livre des années cinquante ni pour les sous espèces et ni pour la comestibilité
du champignon et en incluant d'éventuel synonymes , ça risque de devenir des plus ardus , bonne journée . :???:
Image
Avatar de l’utilisateur
Pat25
Grand posteur
Grand posteur
 
Messages: 8697
Inscription: 15 Sep 2013, 10:04
Localisation: Pontarlier (25) haut-Doubs

Re: De quelle sous-espèce s'agit-il ?

Messagepar Pat25 » 07 Jan 2017, 07:54

j'ai aussi 2 synonymes en tête , avec cra lut , can aur et can xan .
bonne journée . :happy: :happy:
Image
Avatar de l’utilisateur
Pat25
Grand posteur
Grand posteur
 
Messages: 8697
Inscription: 15 Sep 2013, 10:04
Localisation: Pontarlier (25) haut-Doubs

Re: De quelle espèce précise s'agit-il ?

Messagepar franz » 10 Jan 2017, 13:28

A force de vouloir fabriquer des sujets intéressants, je me rends compte que j'ai à nouveau créé une question trop pointue ...

En attendant voici quelques photos extraites de la même page que la 1ère photo:

Image
Image
Image
Image
franz
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
 
Messages: 666
Inscription: 02 Avr 2012, 10:32
Localisation: Alsace centrale

Re: De quelle espèce précise s'agit-il ?

Messagepar Jatapol » 10 Jan 2017, 16:49

Pour moi, les photos 1 et 3 sont Craterellus tubaeformis, variété lutescens (pied et hymenium jaune), la quatrième est la variété normale tubaeformis (hymenium gris). Un doute sur la 2° où on ne voit pas clairement la couleur des plis, mais j'y vois aussi tubaeformis.

Craterellus lutescens type n'a pas des plis aussi bien formés.
Jatapol
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
 
Messages: 582
Inscription: 30 Sep 2013, 15:27
Localisation: Saint Germain en Laye (78)

Re: De quelle espèce précise s'agit-il ?

Messagepar franz » 10 Jan 2017, 17:54

Je serais plutôt du même avis que Jatapol ...

Cependant les 5 photos postées proviennent toutes de la même page du site allemand "123pilze.de"
une page intitulée Gelbstieliger Trompeten Pfifferling ce qui se traduit littéralement par « girolle en forme de trompette et au pied jaune »

Alors que voici sur le même site la page du Trompetenpfifferling ou CRATERELLUS TUBAEFORMIS (nom d'espèce tout court)

Et ici celle du Goldstieliger Trompeten Pfifferling littéralement « girolle en forme de trompette et AU PIED D'OR »
Dernière édition par franz le 11 Jan 2017, 17:54, édité 1 fois.
franz
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
 
Messages: 666
Inscription: 02 Avr 2012, 10:32
Localisation: Alsace centrale

Re: De quelle espèce précise s'agit-il ?

Messagepar Cesar21 » 10 Jan 2017, 18:37

Franzi , tu fait décidemment une grosse fixette sur cette espèce de champignons et la génétique l'a déja déplacé de Chantarellus à Craterellus alors pour les sous espèces les sites mycologiques ne sont pas encore tous à la page alors je te propose une solution simple , quand elles sont brunes, ce sont des Craterellus tubaeformis , quand elles sont toute jaune (voir photo ) , c'est Craterellus tubaeformis var. lutescens bien qu'elle n'a pas grand chose à voir puisqu'elle a des plis sous le chapeau !? Et celles qui ont les deux couleurs ce sont des enfants illégitimes des deux précédentes puisqu'il leur arrive de pousser côte à côte . Ma théorie se tient , j'espère que tu dormiras mieux cette nuit .Et pour te mettre encore plus le doute , la génétique n'a pas fini de nous apporter des surprises donc il n'y a rien de gravé dans le marbre et pourtant ça se faisait beaucoup de mon temps :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

César :kriz:

Image

En fait tu es le Clowez de la craterelle :happy: :happy:
"Ce n'est pas la biche qui traverse la route , c'est la route qui traverse la forêt "
Avatar de l’utilisateur
Cesar21
Ecrivain
Ecrivain
 
Messages: 5091
Inscription: 18 Avr 2014, 13:45
Localisation: Alsace

Re: De quelle espèce précise s'agit-il ?

Messagepar franz » 11 Jan 2017, 18:10

De même que j'ai trouvé l'argumentation de Jatapol convaicante je trouve celle de César tout aussi pertinente.

Ce qui m'intéresse cependant le plus c'est la photo qu'il publie où l'on voit ces 2 "chanterelles entièrement jaunes" poussant tout à côté de chanterelles grises ce qui laisse à penser qu'il s'agirait d'une variété de C. tubaeformis.
Or je pensais jusqu'à présent que ces "chanterelles entièrement jaunes" étaient une sous-espèce de C. lutescens et non pas de C. tubaeformis
ainsi que le dit ce lien:
http://www.pharmanatur.com/Cantharellac ... OCOMUS.htm

Image Cantharellus lutescens f. luteocomus (H. E. Bigelow) Bon & Pacaud

J'ai même trouvé cette discussion en allemand où il est suggéré qu'il suffit d'attendre l'année suivant pour voir l'ensemble des chanterelles repousser dans la couleur d'origine.


Toutes ces « chanterelles » sont maintenant classées dans le genre CRATERELLE (caractérisée par un pied creux) avec la trompette des morts alors que celles à pied plein restent dans le genre cantharellus avec la vraie girolle (cibarius, pallens, etc ...)

La situation de détail dans ce groupe de champignons (heureusement tous bons comestibles) est donc complexe et je pense que si nous voulons aller plus avant dans les distinctions il faudra se résoudre à passer au niveau de la sporée et du microscope.
Dernière édition par franz le 11 Jan 2017, 19:00, édité 2 fois.
franz
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
 
Messages: 666
Inscription: 02 Avr 2012, 10:32
Localisation: Alsace centrale

Re: De quelle espèce précise s'agit-il ?

Messagepar franz » 11 Jan 2017, 18:22

Mon insistance à distinguer la "vraie lutescens" désormais appelée officiellement « CRATERELLUS XANTHOPUS » des autres craterelles de ce groupe vient du fait que je suis exaspéré par le fait que celle-ci est systématiquement confondue par les marchands, cuisiniers et commentateurs avec la grise
alors que
pour moi la « CRATERELLE AU PIED D'OR » (adaptation de "Goldstieliger Trompeten Pfifferling") est:
- d'abord bien plus jolie alors que la grise est vraiment moche
- dégage un fort parfum de mirabelle lorsqu'elle est fraîche
- possède une subtile saveur propre à elle et ce même cuite
- et reste d'une texture craquante


Voici d'ailleurs le commentaire que m'a fait à son sujet le plus grand cuisinier français en matière de champignons (Régis & Jacques Marcon):
« ... chanterelles modestes (Cantharellus Lutescens), un champignon trés interessant pour son goût et son craquant.
A la difference de la chanterelle grise, elle a un goût plus subtil, moins épineux du fait que son Biotope se trouve dans les feuillus.

Les petites modestes sont trés bonnes servies crues avec une pointe de citron et fleur de sel »
franz
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
 
Messages: 666
Inscription: 02 Avr 2012, 10:32
Localisation: Alsace centrale

Re: De quelle espèce précise s'agit-il ?

Messagepar Cesar21 » 11 Jan 2017, 19:00

Dommage que je n'ai pas fait de photo avec vue du dessous, ça nous aurait plus éclairé , il faudra attendre l'automne
mais d'abords les morilles :vamp: :vamp: :vamp: :vamp: toutes espèces confondues :love: :love: :love:
"Ce n'est pas la biche qui traverse la route , c'est la route qui traverse la forêt "
Avatar de l’utilisateur
Cesar21
Ecrivain
Ecrivain
 
Messages: 5091
Inscription: 18 Avr 2014, 13:45
Localisation: Alsace

Re: De quelle espèce précise s'agit-il ?

Messagepar Pat25 » 13 Jan 2017, 11:49

[quote="franz"]Mon insistance à distinguer la "vraie lutescens" désormais appelée officiellement « CRATERELLUS XANTHOPUS »
bonjour Franz , n'as tu pas écrit si dessus , la dénomination ci avant cité d'une variété de lutescens,
bonne journée à l'Alsace . :happy: :happy:
Dernière édition par Pat25 le 14 Jan 2017, 12:40, édité 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
Pat25
Grand posteur
Grand posteur
 
Messages: 8697
Inscription: 15 Sep 2013, 10:04
Localisation: Pontarlier (25) haut-Doubs

Re: De quelle espèce précise s'agit-il ?

Messagepar JeanPierre » 14 Jan 2017, 00:42

Bonsoir,
franz a écrit:A force de vouloir fabriquer des sujets intéressants, je me rends compte que j'ai à nouveau créé une question trop pointue ...

En attendant voici quelques photos extraites de la même page que la 1ère photo:

Image
Image
Image
Image


Pour moi, ce sont toutes des Craterellus tubaeformis, la variété lutescens (que l'on doit appeler forme pallidus) est entièrement jaune : http://www.pharmanatur.com/Cantharellaceae/Cantharellus%20tubaeformis%20var.%20lutescens.htm

Pat25 a écrit:franz a écrit:
Mon insistance à distinguer la "vraie lutescens" désormais appelée officiellement « CRATERELLUS XANTHOPUS


Qui t'as donné cette info "officielle" ?
A ma connaissance Craterellus xanthopus n'existe pas.
Jean Pierre .
JeanPierre
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
 
Messages: 789
Inscription: 05 Jan 2012, 12:13
Localisation: Seine et Marne

Re: De quelle espèce précise s'agit-il ?

Messagepar Jes » 14 Jan 2017, 01:10

Salut

franz a écrit:Ce qui m'intéresse cependant le plus c'est la photo qu'il publie où l'on voit ces 2 "chanterelles entièrement jaunes" poussant tout à côté de chanterelles grises ce qui laisse à penser qu'il s'agirait d'une variété de C. tubaeformis.
Or je pensais jusqu'à présent que ces "chanterelles entièrement jaunes" étaient une sous-espèce de C. lutescens et non pas de C. tubaeformis
ainsi que le dit ce lien:
http://www.pharmanatur.com/Cantharellac ... OCOMUS.htm

Image Cantharellus lutescens f. luteocomus (H. E. Bigelow) Bon & Pacaud


Apparemment, les deux peuvent exister en "tout jaune".
Sur la photo c-dessus, l'hymenium semble presque lisse, donc xanthopus.
Sur la photo ci-dessous, les plis sont bien formés, donc tubaeformis (var lutescens ou pas, c'est un autre problème...):

Image


Par contre, pour la détermination (macroscopique) de tubaeformis var lutescens, les auteurs ne sont pas tous d'accord:
Pour Courtecuisse (et apparemment 123pilze): hyménium jaune comme le stipe.
Pour Bon, Pacioni, GEPR: entièrement jaune.
Et l'hymenium de la variété normale peut très bien être jaune (Pacioni), jaunâtre (Bon) ou gris-jaune (GEPR).
Bref, pas facile...


à noter aussi:
- Pour xanthopus, le GEPR signale aussi une forme niveipes à pied blanc et une variété albidus entièrement blanchâtre ou crème.
- ce nom de xanthopus n'est pas si nouveau puisque c'est celui retenu par Marcel Bon dans l'édition de 2004.


franz a écrit:Voici d'ailleurs le commentaire que m'a fait à son sujet le plus grand cuisinier français en matière de champignons (Régis & Jacques Marcon):
« ... chanterelles modestes (Cantharellus Lutescens), un champignon trés interessant pour son goût et son craquant.
A la difference de la chanterelle grise, elle a un goût plus subtil, moins épineux du fait que son Biotope se trouve dans les feuillus.


Je ne sais pas ce qu'est un goût "épineux" mais c'est sous feuillus que je ramasse habituellement mes tubaeformis (bon, principalement sous un feuillu épineux: le châtaignier :lol: )
... Mais c'est vrai que les xanthopus sont quand-même bien meilleures :happy: (pas eu souvent l'occasion d'y goûter: il n'y en a pas chez moi :lh: )

franz a écrit:Les petites modestes sont trés bonnes servies crues avec une pointe de citron et fleur de sel »


C'est sûrement très bon, mais attention à l'Échinococcose!!!
Pour des champis poussant au ras du sol et difficiles à nettoyer, à mon avis la cuisson est impérative!
Avatar de l’utilisateur
Jes
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
 
Messages: 1794
Inscription: 06 Oct 2013, 23:45
Localisation: Versailles

Re: De quelle espèce précise s'agit-il ?

Messagepar Jes » 14 Jan 2017, 01:17

JeanPierre a écrit:Qui t'as donné cette info "officielle" ?
A ma connaissance Craterellus xanthopus n'existe pas.


Ah zut, je commençais à peine à m'habituer à xanthopus.
Dommage, c'était pas mal pour ne pas se mélanger les pinceaux avec la t. var lutescens
Avatar de l’utilisateur
Jes
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
 
Messages: 1794
Inscription: 06 Oct 2013, 23:45
Localisation: Versailles

Suivante

Retourner vers Jeux d'identification

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

  • Publicité