Nouveau Forum

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Les tiques

Message par Bourgeon » 05 nov. 2014, 23:14

Bonjour à vous,
Bien au delà de nos frontières, les tiques représentent un danger grandissant et bien souvent sous-estimé pour nous et nos proches.
Tout au long de ce post, je propose de mieux connaitre cet ennemi se rapprochant et de ces pratiques. Il s'agit bien sûr de vulgarisation du savoir.
Source principale "Maladies a tiques.com",
mais aussi: gare-aux-tiques-msa-alsace.fr,,, infectiologie.com,,, santé.gouv.fr,,, invs.santé.fr,,, inrs.fr,,, pasteur.fr,,, chru-strasbourg.fr,,,tiques.fr,,,latique.ch,,,...conférence sur la borréliose.com, ticatac.org et d'autres ...

à celles et ceux que le sujet intéresse :happy:

En préambule,
dans la mesure du possible éviter toute morsure de tique.
si morsure, retirer la tique et désinfecter le plus rapidement possible, utiliser un tire-tique, c'est pas cher, efficace et facile d'emploi.
Les jours suivants désinfecter, surveiller la plaie et la personne mordue, en cas de doute consulter votre médecin.




REGNE: ......................Animal
PHYLUM:....................Invertébrés possédant un exosquelette = squelette externe
EMBRANCHEMENT:.........Arthropododa = Arthropodes = pattes articulées
SOUS-EMBRANCHEMENT:.Chelicerata = possédant des chélicères, pas d'ailes ni d'antennes
CLASSE:.....................Arachnida = Arachnidés, corps constitués de deux parties Prosoma = avant , Episthoma = arrière
SOUS-CLASSE:..............Acari = Acariens, corps globuleux, idiosome + capitulum, poumons et 4 paires de pattes
ORDRE:......................Ixodida , les plus grands des acariens, hypostome + organe de Haller



Depuis 2010, on reconnait 896 espèces et sous-espèces de tiques dans le monde (de 700 à 907 selon les sources)

3 SOUS-ORDRES...............Argasina = les tiques molles :FAMILLE Argasidae.................... :3 genres et 193 espèces et sous-espèces
..................................Nutallielina:....................FAMILLE Nutallielidae...................:1 espèce
..................................Ixodina: =les tiques dures....FAMILLE Ixodidae et Amblyommidae.:5 genres et 702 espèces et sous-espèces

Toutes les tiques sont des hématophages stricts, elles se nourrissent uniquement de sang :vamp:
Modifié en dernier par Bourgeon le 06 mai 2019, 19:21, modifié 14 fois.
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 06 nov. 2014, 14:10

GENERALITES

Les tiques ne sautent pas, ne volent pas, ne se laissent pas tomber au sens propre sur leur proie.

En France 41 espèces de tiques signalées dont 11 dans le parasitisme humain.

Le réchauffement climatique fait redouter la naturalisation possible de 8 espèces de tiques d'importance médico-vétérinaire et des agents pathogènes associés.

Elles sont porteuses de nombreux agents pathogènes, protozoaires, virus, bactéries et même des nématodes.
Ce qui provoque des zoonoses, les maladies sont transmissibles de l'animal à l'homme et franchissent la barrière d'espèce.

Les arthropodes et les petits mammifères constituent un réservoir très important de zoonoses émergentes, il faut se méfier des rongeurs et du contact avec leur sang et leur lymphe.

Quelques espèces de tiques sont capables de provoquer des intoxications à neurotoxines = Paralysie à tiques.

Les tiques ont développé un large éventail de molécules déstinées à contrecarrer les défenses de l'hôte durant la morsure, le gorgement.

La salive
Toutes sont capables de provoquer des allergies à certains composés de leur salive.
On estime à 3500 le nombre de protéines, glycoprotéines, lipoprotéines et lipides qui la compose.

Dans leur salive on trouve des anticoagulants, des fibrinolyptiques, des immuno-déprésseurs, des anti-douleurs, des anti-inflammatoires, des molécules agissants sur l'angiogénèse = la croissance des nouveaux vaisseux sanguins.

L'étude de la salive des tiques à permis de mettre à jour des protéines qui possèderaient des propriétés anticancéreuses, anticoagulantes, pour le traitement de l'asthme ou de la sclérose en plaque.

Les tiques peuvent être:
Monotropes:
Elles ont une trés importante spécificité de l'hôte aux 3 stades de leur évolution, une tique / un type d'hôte.
Ex: Rhipicephlus sanguineus ne se fixe sur l'homme ou quelques rares espèces d'hôtes qu'en l'absence de chien.

Ditropes:
Elles ont le même type d'hôte durant les deux premiers stades et un type d'hôte différent au 3e stade.

Télotropes:
Les larves et nymphes vont se nourrir sur une grande variété d'espèces, petits mammifères et oiseaux, alors que les adultes sont très sélectifs et vont rechercher les grands mammifères (ex : I .ricinus ).


63 espèces de tiques monotropes sont en danger d'extinction du fait du risque imminent de disparition de leur unique hôte vertébré.

La densité des tiques est lié aux associations végétales, à l'hygrométrie, au cycle des saisons autant qu'à la diversité des hôtes, leurs lieux de vie et de passage.
Les tiques sont étroitement liées au climat, leur distribution est régie par le maximum de probabilité de rencontre avec les hôtes.

Certaines tiques ont des yeux et non des photorécépteurs, elles se dirigent trés sûrement vers leurs hôtes.
Démontré experimentalement, la tique Hyalomma spp identifie et se dirige vers les dromadaires, leurs hôtes de prédilection.

Prédateurs des tiques.
Liste non-exhaustive
Certain-es:..... Poules, Etourneaux, Hérissons, Taupes, Ecureuils, Fourmis, Araignées, Guêpes, Aigrette pique-bœuf, Héron garde-bœuf, Nématodes, Microorganismes....
J'ai lu que les poules pouvaient être de gros prédateurs des tiques, jusqu'à 200 tiques à l'heure.
Modifié en dernier par Bourgeon le 18 août 2019, 14:19, modifié 17 fois.
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 06 nov. 2014, 14:12

IXODINA / les tiques dures

Les tiques les plus répandues en France sont de la famille IXODIDAE = IXODIDE.

Le genre/espèce: Ixode ricinus, en France plus ou moins 90% des tiques retirés sur les humains

Elle vit principalement dans le lit de feuilles des sous-bois pour le taux d'humidité, au frais car elle craint particulièrement la dessiccation.

Ixode ricinus est nettement plus résistante à la dessication lorsqu'elle est infectée par Borrélia, la bacterie de la Borréliose et plus résistante au froid quand elle est infectée par certains virus.
Tique télotrope = 3 types d'hôte, elle peut se fixer sur l' homme et 300 autres espèces de vertebrés, elle est la principale tique qui en Europe véhicule certaines maladies dont la Borréliose et la méningo-encéphalite à tiques.

I. ricinus pratique l'affût au sommet d'herbes, de ronces, fougères, jusqu'à 1m50 pour les adultes, plus le temps est sec plus elle est proche du sol.

Sur 309 sites étudiés en France, de 1993 à 1996, on y trouvait I . ricinus dans 90% des cas.

I. ricinus n'a pas d'yeux mais des photorécépteurs qui évaluent la luminosité d'ou son activité diurne et nocturne.
Le réflexe d'accrochage parait stimulé par le mouvement, la chaleur et/ou l'émission de dioxide de carbone.

I. ricinus est présent partout en France jusqu'à 1200/1500m d'altitude, sauf régions trop sèches ou inondables.
Trés présentes en régions Alsace, Lorraine, Limousin, les départements de Savoie, Haute-Savoie, Ain, Cantal, Correze mais aussi en Suisse.

I. ricinus est impliquée dans la transmission d'au moins onze agents pathogènes aux humains, sans compter ceux qu'elle transmet aux animaux.

L' activité d' I. ricinus est conditionnée par l' humidité, la température et la probabilité de rencontre avec les hôtes.

Quasiment inactive en dessous de 7°c, elle s'active j'usqu'à 25°c et avec un taux d'hygrometrie relative de 75%.
Lorsque la chaleur passe les 30°c et l'hygrométrie basse, elle entre en diapause = diminution des activités métaboliques, elle retourne au frais au sol.

Taux de survie chez Ixode ricinus :
la femelle pond en moyenne de 2 à 3000 œufs.
5% des larves survivent dans le meilleur des cas.
10% des survivants parviennent au stade nymphal.
20% de ces nymphes parviennent au stade adulte.
Il faut donc environ 2000 oeufs pour obtenir un couple reproducteur et maintenir l'équilibre.


LE CYCLE EVOLUTIF :
3 stades suite à l'œuf.

cycle triphasique
Ixode ricinus a un cycle triphasique.
La larve : Hexapode = 6 pattes, à peine perceptible à l'œil nu, se fixe, se gorge de sang en quelque jours, tombe au sol et effectue sa pupaison = sa mue, en 2 à 8 jours en fonction des conditions atmosphériques.

La nymphe : Octopode = 8 pattes, environ 1 mm à jeun, 2 mm après gorgement = repas de sang pris dans les mêmes conditions que la larve, tombe au sol et mue.

L'adulte : Octopode, dans la famille Ixodidé seule les femelles se fixent et se gorgent après copulation = accouplement avec plusieurs géniteurs, les mâles ne se fixent pas et meurent après l'accouplement.
Les femelles devront se gorger pleinement de sang pour leur permettre de pondre le plus possible avant de se dessécher et mourir.

La durée d'un cycle triphasique est en moyenne de 2 à 4 ans, pouvant aller à 7 ans si les conditions sont défavorbles.

Cycle monophasique :
La larve, la nymphe et l'adulte effectue tout son cycle, soit 3 repas et 2 mues sur le même hôte avant de se détacher.

Cycle diphasique :
La larve et la nymphe se gorgent sur le même hôte avant de se détacher, l'adulte se gorge sur un deuxieme hôte.



ANATOMIE
Les tiques de la famille IXODIDE ont un corps formé de deux parties.
l'avant = le Capitulum = Rostre, formé de l' hypostome et des chélicères.
l'arrière = l'Idiosome = abdomen, formé d'une cuticule souple et extensible permettant la réplétion = caracterisant un organe plein.
et les pattes qui sont formées de six segments, terminées par une ventouse et deux crochets.

La première paire de pattes porte l' organe de HALLER.
C'est l' organe olfactif des tiques, sensible à la fois aux degré d'hygrométrie, phéromones, gaz carbonique, acide lactique, métabolites.
Les poils sont sensibles aux vibrations et aux variations de températures.

RESPIRATION
A l' exception des larves, les tiques respirent grace à un système trachéolaire = trachées ouvertes sur l'exterieur qui amène l'oxygène au contact des organes.
L'ouverture de ces trachées peut être obturée par des plastrons = bouchons, en enfermant une résèrve d'air sous le plastron après fermeture.
Cette résèrve d'air permet à la tique de survivre de plusieurs jours à plusieurs semaines en immersion totale.
Jeter les tiques vivantes dans l'évier ou les toilettes ne les tue pas forcément.
Modifié en dernier par Bourgeon le 06 mai 2019, 19:29, modifié 15 fois.
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 06 nov. 2014, 14:18

LES MALADIES

Le risque de transmission des agents pathogènes augmentent avec le temps de fixation des tiques.
Pas de temps minimal qui garantisse l'absence de contamination, avant 24h le risque est restreint, après 72h le risque est maximum.

Ces pathologies ne sont pas contagieuses.

Les tiques ne provoquent que rarement de réelles épidémies comme en 1975 dans le comté de Lyme (EU), mais leur pullulation associé au changement du mode de vie sont à l'origine de cas d'infection de plus en plus fréquents.


BACTERIOSES Maladies causées par les bactéries.
- Borréliose................= Maladie de Lyme.
- Ehrlichioses..............= Anaplasmose humaine.
- Rickettsioses........... = Fièvre boutonneuse = à l'endroit de la morsure "une tache noire" se forme.

ARBOVIROSES Maladies causées par les virus.
- Encéphalite Européenne à tiques ou méningo-encéphalite à tiques.

BABESIOSES Maladies causées par les Protozoaires type Babesia.
- Piroplasmose.



1) Borréliose :
En Europe, les borrélioses sont des maladies infectieuses causées par des bactéries véhiculées et transmises à l'homme par les tiques Ixodes ricinus principalement.

Ces bactéries sont du genre Borrélia et comptent de 19 à 36 espèces selon les sources dans le monde, ces bactéries peuvent être infecté par un virus qui leur transfère des gènes augmentant leur pouvoirs pathogènes.
9 espèces ont été observées en Europe.
5 pathogènes réguliers: Borrélia burgdorferi, garinii, afzelii, spielmanii et bavariensis et 2 occasionnellement : valaisiana et lusitianae.

Il est admis que chaque espèce de Borrélia présente un tropisme préférentiel = réactions spécifiques.
- B. burgdorferi = espèce sensu-stricto, occasionne la plupart des atteintes articulaires.
- B. afzelii = occasionne la plupart des atteintes neurologiques.
- B. garinii = occasionne la plupart des atteintes dermatologiques.

En moyenne,10 à 15% des tiques étudiées en France sont porteuses de Borrélia burgdorferi, les variations locales étant trés importantes.
Ce qui occasionne la diversité des formes cliniques régionales de la Borréliose.
Cela permet de comprendre que les formes européene et americaine (Lyme) se distinguent.

SYMPTOMES
Les formes européennes de Borréliose de Lyme peuvent se caractériser par un erythème migrant = une rougeur anormale plus ou moins circulaire autour de la morsure.

Selon certaines études, les caracteristiques de ces erythèmes pouvant varier d'une espèce de Borrélia à l'autre.
L'erythème migrant peut ne pas être localisé autour de la morsure.
Il peut y voir des lésions de la peau, induration = durcissement des tissus, vésicules, desquamation, nécroses, urticaire, conjonctivite de l'oeil ou encore érythème multiples.

L'erythème migrant n'est pas du tout systématique lors d'une infection.
En Europe on le retrouve dans un tiers des cas environ.
Suite à morsure de tique, il est conseillé de surveiller et désinfecter la plaie mais également de surveiller les symptômes liés à l'infection .


Les symptômes récurrents sont : Etat grippal, fièvre, fatigue, myalgies = douleurs musculaires, arthralgies = douleurs articulaires, diarrhées, maux de tête, troubles anormaux du sommeil...

La recherche de la Borréliose doit donc tenir compte des risques d'exposition, selon les enquêtes, 21 à 60% des malades ne se souviennent d'aucune morsure de tique.

L'implication de la Borréliose à été évoquée avec plus ou moins de contreverse dans la sclérose en plaque, la maladie d'Alzheimer, la schizophrénie.
La Borréliose présente une similitude avec la syphilis, évolution en 3 phases, mais cette évolution est loin d'être systématique.
Modifié en dernier par Bourgeon le 21 févr. 2015, 12:25, modifié 12 fois.
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

Avatar du membre
seb65
Ecrivain
Ecrivain
Messages : 11822
Enregistré le : 05 déc. 2011, 13:03
Etes vous un robot : Non
Localisation : Tarbes (65)

Re: Les tiques

Message par seb65 » 09 nov. 2014, 22:36

...mieux la connaître me la rend plus sympathique ! :lf:
Merci Bourgeon pour cette biographie ! :happy:
"Je préfère le vin d'ici à l'au-delà ". F. Blanche
"La seule chasse, qui à mes yeux, affiche encore de nos jours une certaine légitimité, reste sans conteste la chasse d'eau ! ". Anonyme

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 10 nov. 2014, 10:09

oui seb, attention aux risques d'affinité :lol:
c'est sûr que lorsqu'on connaît mieux on "aime" mieux :happy:

_______________________________________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________________________________

LE GORGEMENT / Le repas des tiques IXODINA.

Les tiques dures femelles prennent un repas lors de chaque stade de leur cycle de développement, les mâles n'en prennent aucun à leur stade adulte.

Les tiques doivent s'ancrer solidement pendant plusieurs jours pour parvenir à réplétion = abdomen rempli afin d'assurer les meilleurs conditions pour muer et/ou s'accoupler et/ou pondre.

Elles se fixent dans un endroit discret, bien vascularisé, opèrent de façon indolore pour éviter toute réaction de défense de l'hôte qui pourrait compromettre la fixation.

Pénétration/Fixation:

Les pièces buccales sont constituées par plusieurs appendices munis de dents aptent à percer des trous, les Chélicères et l'Hypostome = le Rostre.
Ce sont ces dents qui aident à l' ancrage de la tique sur l'hôte lors du gorgement.

Les tiques sont télmophages.
Elles cisaillent l'épiderme grâce aux dents des Chélicères, créent un micro-hématome ou elles puisent le sang, la lymphe et les débris cellulaires.
La salive ramollit et digère les chairs de l'hôte.
Pendant ce temps l'hypostome pénètre lentement dans la peau par le jeu combiné des Chélicères et de la salive.

Pour consolider la fixation les tiques émettent une sécrétion visqueuse = cément ou manchon hyalin qui va durcir autour de l'hypostome en assurant le contact avec l'organisme de l'hôte.
Le cément n'a pas uniquement pour rôle de conforter l'ancrage dans la plaie, il participe également à la modulation des défenses de l'hôte grâce à sa composition.

La fixation complète est acquise entre 10 à 30 minutes jusqu'à 96 heures.

Au cours du repas, le manchon de cément est totalement rempli par les organes du Rostre, en fin de gorgement, les organes se rétractent, libérant ainsi un espace permettant aux tiques de se laisser tomber.
Le manchon de fixation reste en place dans la lésion.

Durée du gorgement:

Les Ixodidé se gorgent très lentement.
Le gorgement consiste en une alternance d'aspiration du liquide de cytolyse (sang + lymphe), suivi de brèves injections du contenu concentré dans les glandes salivaires des tiques.
La durée de ces aspirations/injections varie selon les espèces, le stade de développement et même le sexe.

C'est au cours de ces aspirations/injections que les agents pathogènes sont transmis, d'où l' importance de retirer les tiques le plus tôt possible.

Chez les IXODINA
Lors de la première phase de plus ou moins 48 heures, les aspirations/injections sont lentes, les tiques double ou triple leur taille.
A partir du troisième jour, les aspirations/injections deviennent plus rapide jusqu'au détachement, le sixième ou septième jour.

La taille des tiques est alors décuplé, leur poids initial est multiplié par 100, mais le volume total de sang ingéré lors du gorgement est de 200 à 300 fois leur poids.
Modifié en dernier par Bourgeon le 13 nov. 2014, 16:49, modifié 4 fois.
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

franz
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 682
Enregistré le : 02 avr. 2012, 10:32
Etes vous un robot : Non
Localisation : Alsace centrale

Re: Les tiques

Message par franz » 10 nov. 2014, 12:27

Bourgeon a écrit :
LES MALADIES
Borréliose................= Maladie de Lyme

. . .
Je vous remercie d’avoir commencé un tel sujet auquel je m'efforcerai de contribuer dans la limite de mes modestes connaissances ...


En ce qui concerne la maladie qui fait couler le plus d’encre à savoir la maladie de LYME ou borréliose
j’ai déjà une 1ère question:
Savez-vous si Ixodes ricinus est-elle la seule espèce de tique en Europe à être infestée par une bactérie du genre Borrelia (genre = groupe d'espèces)
ou bien y a-t-il déjà d’autres espèces présentes actuellement ?
Modifié en dernier par franz le 10 nov. 2014, 16:33, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 10 nov. 2014, 13:55

franz a écrit :
Je vous remercie d’avoir commencé un tel sujet auquel je m'efforcerai de contribuer dans la limite de mes modestes connaissances ...Peut-être tutoyons-nous, donc merci à toi ;)


En ce qui concerne la maladie qui fait couler le plus d’encre, à savoir la maladie de LYME,
j’ai déjà une 1ère question:
Savez-vous si Ixodes ricinus est-elle la seule espèce de tique en Europe à être infestée par une bactérie du genre Borrelia (genre = groupe d'espèces)
ou bien y a-t-il déjà d’autres espèces présentes actuellement ?
Extrait de http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=& ... 9006,d.ZWU
"Les réservoirs, les vecteurs, les agents de la maladie
Réservoirs principaux de borrélies : rongeurs, mulots, souris, rats, …, hérissons, écureuils, batraciens et reptiles,
cervidés (chevreuils et cerfs surtout) , oiseaux, et animaux de compagnie, etc
Diminution de la pression de chasse sur ces espèces « réservoirs », surtout chevreuils et cerfs…
Diminution des prédateurs : renards (éradiqués en partie à cause de la rage), oiseaux de proie…
Les vecteurs (de la transmission) : diverses tiques, taons, araignées, poux, puces, aoûtats, même moustiques,
Les agents de la maladie (bactéries) : différentes espèces de Borrelia (bactéries) :"


alors à ta question: "<<est-elle la seule espèce de tique en Europe à être infestée par une bactérie du genre Borrelia>>", je ne saurais répondre assurément mais j'ai lu que 2 tiques étaient vecteurs de Borrélias, en plus d'I. ricinus, Ixode persulcatus en Europe de l'est, donc en Europe :happy:
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

franz
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 682
Enregistré le : 02 avr. 2012, 10:32
Etes vous un robot : Non
Localisation : Alsace centrale

Re: Les tiques

Message par franz » 10 nov. 2014, 16:14

Il existe une vaccination préventive uniquement contre (certaines ?) encéphalites qui sont dues à des virus, mais il n’existe pas de vaccination contre la borréliose due à une bactérie, le traitement est antibiotique.

Encéphalite à tiques :
http://www.inma.fr/fr-128-encephalite-a ... l[quote]La maladie est causée par un Flavivirus, le virus de l'encéphalite à tiques d'Europe centrale.

Ce virus est transmis par les tiques du genre Ixodes des régions tempérées et froides de l’hémisphère nord.

La vaccination peut être recommandée par le médecin du travail pour les personnes travaillant dans les zones connues de la maladie.
(Note : ce vaccin n'a aucun effet pour prévenir une Maladie de Lyme) [/quote]


Les infos dont je dispose sur les bactéries responsables de la maladie de LYME

Le genre Borrelia comprend une vingtaine d’espèces de bactéries
L’agent étiologique de la maladie de Lyme est Borrelia burgdorferi, dont l’analyse des souches issues de plusieurs zones géographiques en Europe a permis la différenciation en au moins 3 espèces pathogènes de cette bactérie:
Borrelia burgdorferi sensu stricto
Borrelia garinii
Borrelia afzelii

Personellent j’ai été en contact avec Borrelia afzelii souche pKo
Modifié en dernier par franz le 11 nov. 2014, 19:28, modifié 6 fois.

franz
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 682
Enregistré le : 02 avr. 2012, 10:32
Etes vous un robot : Non
Localisation : Alsace centrale

Re: Les tiques

Message par franz » 10 nov. 2014, 16:16

Lorsque j’ai été mordu par une tique je me suis souvent posé la question de savoir quel était
- à l'endroit où je me trouvais (càd dans une région donnée) -
le % de tiques (Ixodes ricinus en Europe) infestée par la bactérie Borrelia.

Il serait quand même très intéressant de savoir si ce taux d’infestation
est plus proche de 10%, 50% ou ... 80% ?


Et aussi:
Toutes les formes de tiques à savoir: nymphes, adultes mâles, adultes femelles sont-ils infectants de la même manière ?
Le taux d’infestation est-il plus ou moins élevé selon les régions de France (de Suisse ou d’Allemagne) où l’on se trouve ? Et selon les types de biotope ?


Ne pensez-vous pas qu’il serait déjà intéressant d'essayer avant de continuer de répondre déjà
à cette question simple :
dans la pratique quel est le pourcentage de tiques infectants par Borrelia dans une région donnée ?
Modifié en dernier par franz le 11 nov. 2014, 18:27, modifié 6 fois.

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 10 nov. 2014, 19:00

Franz,
beaucoup de questions que voilà :happy:
vu que tu es en Alsace je t'invite à te rapprocher de ces instances qui sauront sûrement répondre en partie à autant de question précises
http://www.gare-aux-tiques-msa-alsace.fr/
http://www.ars.alsace.sante.fr/Preventi ... 92.0.html‎
je sais également que le chru-strasbourg possède des données aux sujets des tiques
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

JeanPierre
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 794
Enregistré le : 05 janv. 2012, 12:13
Etes vous un robot : Non
Localisation : Seine et Marne

Re: Les tiques

Message par JeanPierre » 10 nov. 2014, 22:22

franz a écrit :
Bourgeon a écrit :
LES MALADIES
Borréliose................= Maladie de Lyme

. . .
Je vous remercie d’avoir commencé un tel sujet auquel je m'efforcerai de contribuer dans la limite de mes modestes connaissances ...


En ce qui concerne la maladie qui fait couler le plus d’encre à savoir la maladie de LYME ou borréliose
j’ai déjà une 1ère question:
Savez-vous si Ixodes ricinus est-elle la seule espèce de tique en Europe à être infestée par une bactérie du genre Borrelia (genre = groupe d'espèces)
ou bien y a-t-il déjà d’autres espèces présentes actuellement ?
Bonsoir,
Ce sujet me donne un sacré coup de vieux. Je viens de m'apercevoir que lorsque j'ai fait mes études, la maladie de Lyme n'existait pas, ou plutôt tout comme certains champignons toxiques, on ne la connaissait pas.
Apparemment Dermacentor marginatus et D.reticulatus seraient aussi vecteurs de Borrelias, mais le vecteur principal est I.ricinus.
Jean Pierre .

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 11 nov. 2014, 16:20

JeanPierre a écrit : Bonsoir,
Ce sujet me donne un sacré coup de vieux. Je viens de m'apercevoir que lorsque j'ai fait mes études, la maladie de Lyme n'existait pas, ou plutôt tout comme certains champignons toxiques, on ne la connaissait pas.
désolé pour le coup de vieux JeanPierre, cela est indépendant de ma volonté :happy:

Apparemment Dermacentor marginatus et D.reticulatus seraient aussi vecteurs de Borrelias, mais le vecteur principal est I.ricinus.
Page 195 du lien ci-près, apparement D. reticulatus est plus porteuses de Rickettsia et marginatus porteuse de Anaplasma et Babésia
http://books.google.fr/books?id=bt3DAgA ... CDsQ6AEwDg
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

JeanPierre
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 794
Enregistré le : 05 janv. 2012, 12:13
Etes vous un robot : Non
Localisation : Seine et Marne

Re: Les tiques

Message par JeanPierre » 11 nov. 2014, 21:17

Bourgeon a écrit :
JeanPierre a écrit : Bonsoir,
Ce sujet me donne un sacré coup de vieux. Je viens de m'apercevoir que lorsque j'ai fait mes études, la maladie de Lyme n'existait pas, ou plutôt tout comme certains champignons toxiques, on ne la connaissait pas.
désolé pour le coup de vieux JeanPierre, cela est indépendant de ma volonté :happy:

Apparemment Dermacentor marginatus et D.reticulatus seraient aussi vecteurs de Borrelias, mais le vecteur principal est I.ricinus.
Page 195 du lien ci-près, apparement D. reticulatus est plus porteuses de Rickettsia et marginatus porteuse de Anaplasma et Babésia
Oui, ce sont des vecteurs de Borrelias très occasionnels. I.ricinus est pratiquement toujours en cause.

http://books.google.fr/books?id=bt3DAgA ... CDsQ6AEwDg
Jean Pierre .

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 17 nov. 2014, 16:51

Bonjour franz, pour tenter de répondre à tes interrogations
franz a écrit :le % de tiques (Ixodes ricinus en Europe) infestée par la bactérie Borrelia.

Il serait quand même très intéressant de savoir si ce taux d’infestation
est plus proche de 10%, 50% ou ... 80% ?


à ce que j'ai pu lire et noter En moyenne,10 à 15% des tiques étudiées en France sont porteuses de Borrélia burgdorferi, les variations locales étant trés importantes.


Et aussi:
Toutes les formes de tiques à savoir: nymphes, adultes mâles, adultes femelles sont-ils infectants de la même manière ?

lu également que le risque de contamination est accrue si on est mordu par une nymphe
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

Répondre