Nouveau Forum

franz
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 682
Enregistré le : 02 avr. 2012, 10:32
Etes vous un robot : Non
Localisation : Alsace centrale

Re: Les tiques

Message par franz » 02 déc. 2014, 19:27

Voici ce que j’ai trouvé concernant les % de tiques infectants selon les régions et les biotopes

Cela se trouve dans cette étude (fichier PDF)
http://www.invs.sante.fr/publications/2 ... t_lyme.pdf
à partir de la page 12 dans les paragraphes suivants
intitulés:
3.3. Les études sur le vecteur
3.3.1. Connaissance de la bio-écologie du vecteur
3.3.2. Prévalence de Borrelia burgdorferi chez les tiques en France
3.3.3. Prévalence de Borrelia burgdorferi chez les tiques en Alsace



Sur l’ensemble du territoire français

En 1995, une analyse de plusieurs milliers de tiques, aux stades nymphal et adulte, prélevées sur tout le territoire français a permis de déterminer un taux d’infection chez la tique Ixodes ricinus à 7 %
Le taux d’infection variait dans des proportions significatives selon les trois zones bioclimatiques définies, Nord-Ouest, Est et Sud-Ouest, allant
- de 10 % dans la zone Est,
- de 6 % dans le Nord-Ouest
- et de 5 % dans le Sud-Ouest

pour l’ensemble des stades

Si on ne tient compte que du stade nymphal, considéré comme le plus infectant pour l’homme, la prévalence de l’infection variait encore de façon significative selon les trois zones, avec une prévalence supérieure dans l’Est.




En Alsace

Une étude a été effectuée en 1990 en Alsace pour rechercher la présence de Borrelia burgdorferi sur plus de 2 000 tiques récoltées dans différents massifs forestiers de la région.
Les fréquences d’infestation variaient d’un massif forestier à l’autre de 5 à 17 % sans que l’altitude ou le biotope puissent expliquer ces variations.

Cette étude montrait par ailleurs un niveau d’infestation
de 11 % chez les nymphes,
de 7 % chez les adultes mâles (non infectants pour l’homme)
et de 18 % chez les adultes femelles.

Les fréquences observées parmi les nymphes (11 %) en Alsace étaient
- sensiblement plus élevées que dans l’Ouest de la France (7 %)
- mais voisines de celles observées dans des régions proches de pays frontaliers comme l’Allemagne et la Suisse.


Espérons que ces chiffres n'ont pas trop augmenté depuis les années 1990-1995 ...
Modifié en dernier par franz le 03 déc. 2014, 17:14, modifié 8 fois.

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 02 déc. 2014, 21:54

franz a écrit :
Espérons que ces chiffres n'ont pas trop augmentés depuis les années 1990-1995 ...
Le nombre de tiques lui a augmenté, les probabilités de rencontre Tiques/Humains sont multipliés du fait de nos activités "natures" plus fréquentes
donc si le taux d'infection est resté sensiblement le même, le risque d'être mordu est accru scared

Il y a quelques temps, une capture de tiques à eu lieu par ici, les recherches concernaient la Piroplasmose canine, maladie exceptionnellement transmise à l'homme
Le résultat : 100% des tiques prélevées étaient infectées par l'agent pathogène
Source: Garde ONF du secteur
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

franz
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 682
Enregistré le : 02 avr. 2012, 10:32
Etes vous un robot : Non
Localisation : Alsace centrale

Re: Les tiques

Message par franz » 03 déc. 2014, 17:32

En général le début d’une infection (une borréliose) se manifeste par l‘apparition d’un érythème migrant (EM)
une forme de macule de 5 cm environ érythémateuse, non douloureuse, centrée à l'endroit de la piqûre.
Image
C'est pour cette raison qu'il est primordial de continuer à bien examiner l'endroit de la morsure après avoir retiré la tique proprement et le plus rapidement possible.

Mais comme l’apparition de cet EM marquant la progresssion d’une infection n’existe pas chez tout le monde, il se pose la délicate question d’une « prophylaxie par antibiothérapie » systématique après chaque piqûre.
Considérant que seuls 5 à 17% des tiques sont réellement infectants et la contrainte en résultant qui serait quasi permanente (après chaque sortie aux champignons ?!) une telle prise systématique d’antibiotiques n’est pas recommandée par la médecine.

A ce stade il conviendrait de donner ici un exemple typique d’une telle antibiothérapie (n’étant pas médecin ce sera peut être pour plus tard)
Modifié en dernier par franz le 24 déc. 2014, 19:26, modifié 1 fois.

franz
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 682
Enregistré le : 02 avr. 2012, 10:32
Etes vous un robot : Non
Localisation : Alsace centrale

Re: Les tiques

Message par franz » 03 déc. 2014, 18:16

Afin que chacun puisse juger des risques encourus après une piqûre de tique je pense qu'il est utile
de commencer par une description complète de tous les stades d’évolution possibles de la maladie de LYME.



On trouve cela par exemple sur cette page ici (de plus illustré par une vidéo)
« Maladie de Lyme - Stade 3, stade 2 et stade 1 »
http://sante-medecine.commentcamarche.n ... et-stade-1


Stade 1
Les manifestations cutanées, appelées érythème migrant, EM, qui représentent le plus souvent les premières manifestations de la maladie concernant plus de ¾ des personnes atteintes, apparaissent environ 3 jours jusqu'à un mois après la piqûre du tique. L'érythème débute à l'endroit de la morsure du tique et ressemble à une forme de macule de 5 cm environ érythémateuse, non douloureuse, qui est centrée à l'endroit de la piqûre. Une sensation de chaleur apparaît le plus souvent mais n'est pas accompagnée de démangeaisons. Cette lésion peut parfois passer inaperçue. Un anneau rouge apparaît souvent autour de la tache centrale. 20% environ des personnes touchées ne présente pas d'éruption cutanée et ne se souviennent pas d'avoir été piquées. Cette lésion s'étend rapidement au bout de quelques jours mais disparaît en 7 jours environ si un traitement a été prescrit évitant ainsi l'apparition de complications.

L'éruption peut s'accompagner de manifestations évoquant un syndrome grippal comme une fatigue, une température élevée, des douleurs musculaires, des maux de tête, des frissons, des arthralgies ainsi que et la présence d'une augmentation de volume des ganglions lymphatiques


Stade 2
Parmi les symptômes susceptibles de se produire au cours du deuxième stade de la maladie, on retrouve une faiblesse ou une fatigue extrême, de la douleur et une raideur articulaires intenses, des maux de tête, de la faiblesse au niveau des muscles du visage, une irritation des yeux, des éruptions cutanées et une irrégularité du rythme cardiaque. Si la maladie continue à progresser, elle entrera dans un troisième stade.

En l'absence de traitement, la maladie de Lyme continue d'évoluer et touche de plus en plus d'organes. Peuvent apparaitre, des troubles du sommeil, des épisodes de tachycardie, une aggravation de la fatigue, des courbatures de plus en plus invalidantes, des douleurs lors de la mastication, des troubles de la vision, une difficulté à effectuer des efforts physique, des douleurs dans les bras, le dos et les jambes,


Stade 3
Au cours du stade 3 de la maladie de Lyme, qui peut se prolonger pendant des années, les manifestations présentes au cours du stade 2 s'aggravent mais apparaissent en plus de nombreuses autres manifestations. Parmi les symptômes rhumatologiques, peut apparaître l'arthrite de Lyme qui correspond à des poussées d'arthrite récidivante d'évolution chronique. Parmi les symptômes neurologiques, peut apparaître alors au bout de 4 à 6 semaines, une neuroborréliose provoquant de violentes douleurs et des parésthésies, le plus souvent nocturnes, survenant sur des trajets nerveux situés autour de la morsure du tique. Une méningite lymphocytaire peut également s'observer ainsi qu'une atteinte des nerfs crâniens avec une paralysie faciale périphérique. Peuvent ainsi survenir des troubles de la vue, de l'orientation et de la concentration, des pertes de mémoire, des épisodes agressifs ainsi qu'une et dépression. Parmi les symptômes cutanés, l'érythème migrant continue d'évoluer.

Enfin, des épisodes de tachycardies ainsi que des troubles du rythme cardiaque peuvent s'observer. Des épisodes d'essoufflement, d'oppression et de toux peuvent survenir également. Au cours de cette phase, il n'est pas rare de voir survenir des épisodes d'infections urinaires, de douleurs intestinales et de diarrhées. Les douleurs musculaires s'aggravent et s'étendent aux tendons rendant la vie quotidienne de plus en plus handicapante. Même si elles ne sont pas fréquentes, peuvent survenir des infiltrats de la cornée, une uvéite antérieure ou une paralysie oculo-motrice

Stade tertiaire
Les manifestations cutanées se transforment et continuent de s'étendre et à se modifier. La peau devient violacée voire proche d'une couleur noire, s'oedématie et se fragilise pour devenir mince et atrophiée. Surviennent alors les lésions carractéristiques de l'acrodermite chronique atrophiante ou maladie de Pick-Herxheimer et le lymphome cutanée bénin. Les épisodes d'arthrite continuent d'évoluer sans période de rémission. Des épisodes d'encéphalomyélites peuvent apparaitre.

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 19 déc. 2014, 22:00

Avec la douceur des températures actuelles, +9°c par chez moi, les tiques sont toujours en activité, j'en ai vu une cet apres-midi au sommet d'un brin d'herbe.
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

gab75
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 771
Enregistré le : 29 févr. 2008, 12:35
Localisation : Paris

Re: Les tiques

Message par gab75 » 24 déc. 2014, 15:07

Merci pour cet excellent sujet, important voir vital pour nous qui passons du temps dans les bois et les broussailles.

Je me suis entretenu récemment avec un médecin de la région de Nancy qui est reconnu comme spécialiste des maladies liées aux tiques. Je vous livre quelques éléments :

Il estime que les risques liées aux maladies (encéphalite et borreliose) provenant des tiques sont trop largement sous-estimées en France et que contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas forcément les personnes qui passent le plus de temps dans les bois (comme nous) qui sont en danger car ces derniers connaissent les risques et prennent des mesures de précautions, s'inspectent, et réagissent en cas de piqûres contaminantes. Les plus exposés seraient les urbains se rendant occasionnellement en campagne ou dans les bois et qui n'ont pas ces bons réflexes... Moins de précautions prises, pas d'inspection, des tiques qui ne seraient pas repérées à temps...

Deux facteurs feraient que les maladies transmises à l'homme par les tiques risquent de continuer à se propager en France et en Europe de l'Ouest. Selon lui, les maladies à tiques étaient plus rares (et surtout beaucoup moins connues) il y a un demi siècle.

- Le réchauffement climatiques : il pourrait agir doublement, d'abord en prolongeant les périodes d'activités des tiques => comme "Bourgeon", j'observe encore des tiques dans le Nord-Est en plein décembre!! Il devient fréquent d'en rencontrer dès fin février, les hivers doux étant plus nombreux. A l'inverse, la tique ne supportant généralement pas une température supérieure à 30° elle pourrait être moins vigoureuse en cas de canicule (en 2003, les contaminations de la maladie de Lyme ont chuté fortement). Secundo, le réchauffement climatique pourrait permettre l'installation de nouvelles espèces de tiques...

- La disparition de nos grands prédateurs (loup notamment) et l'augmentation des populations de chevreuils et de sangliers, et leur sédentarisation à certaines zones. Les chevreuils notamment constituent de véritables réservoirs à tiques, l'explosion de leur nombre entraîne logiquement l'explosion du nombre de tiques. En ce sens, le retour progressif des loups dans le Nord-est de la France pourrait être une bonne chose selon le médecin pour qui le développement exponentielle de ces maladies est la conséquence directe d'un déséquilibre dans nos écosystèmes dont l'homme est très largement responsable. Les loups dispersent les cervidés, réduisent leur nombre, et s'attaquent aux plus faibles qui sont aussi bien souvent ceux qui sont contaminés par des maladies liées aux tiques. Vouloir abattre les quelques loups qui reviennent en Lorraine ou ailleurs est donc une hérésie totale. L'action positive du loup sur les écosystèmes étant encore plus large.

Pour me protéger des tiques, j'utilise un répulsif anti-moustique indien que j'étale à haute dose sur mes avant-bras et mes mains. Efficacité à 100% pendant environ 2 heures, 50% pendant 4 heures.

Faites attention et bonnes fêtes!

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 24 déc. 2014, 17:33

merci gab et franz de relayer l'info
Répéter à qui veut l'entendre que nous devons être attentifs pour nous préserver, nous et tous ceux qu'on aime, des risques liés à ces acariens suceurs de sang :vamp:
Nous , adultes somme une proie moins facile que nos enfants et petits-enfants, lors d'une balade de cet automne avec mon petit-fils, il s'est retrouvé avec 2 tiques plantés, certes pas longtemps plantés mais plantés, ah les sales bêtes
J'hésite maintenant à l'emmener avec moi :???:
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

Avatar du membre
velournoir
Ecrivain
Ecrivain
Messages : 6237
Enregistré le : 14 août 2013, 12:47
Etes vous un robot : Non
Localisation : Haute savoie (74100)

Re: Les tiques

Message par velournoir » 24 déc. 2014, 21:12

Image
Que le fracas de l’arbre qui s’effondre ne fasse pas oublier le murmure de la forêt qui pousse

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 25 déc. 2014, 14:08

Merci velourcaro, très joyeuses fêtes à toi :happy:
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 18 mars 2015, 20:09

Up
Car la récolte des Tiques va commencer avec nos activités plein air qui reprennent :happy:
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 20 avr. 2019, 20:40

<<<<<vu que la bête est bien présente ces derniers temps voici un sujet pour information et mise en garde sur les tiques et leurs morsures, et si possible s'en protéger.
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

savoie74
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2695
Enregistré le : 14 nov. 2011, 13:06
Etes vous un robot : Non
Localisation : 01/06/07/12/34/38/39/42/43/66/69/73/74/78/Suisse

Re: Les tiques

Message par savoie74 » 30 avr. 2019, 21:34

Merci pour ces infos.

Je me demande si il ne serait ps utile d'aller voir une fois par an son médecin traitant et demander un dépistage en expliquant qu'on pratique des activités à risques. Parce que les symptômes décrits peuvent facilement être attribués à autre chose...

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Les tiques

Message par Bourgeon » 01 mai 2019, 10:16

Apparemment les médecins ne sont pas tous "sensibiliser" au même niveau par les risques liés aux morsures de tiques, le risque sanitaire est souvent minoré ou ignoré.
Le(s) dépistage(s) ne sont que rarement prescrits, de plus d'après ce qu'on peut lire, ils ne sont pas tous égaux au niveau du spectre de recherche, donc quel dépistage va être prescrit?

De mon point de vue, il incombe à chacun d'entre nous d'apprendre et de prendre les bonnes décisions pour supprimer le danger.
M'étant fait mordre pas mal de fois durant ma vie, j'ai décidé d'essayer d'éviter toutes morsures pour éviter tous risques supplémentaires et j'arrive avec différents moyens quasiment au but rechercher depuis plusieurs années.
Une seule morsure en 4 ans et je suis assez sûr de mon constat, car vu les plaies que ces morsures me font, je sais si j'ai été mordu par ces saletés de bestioles.
Donc normalement pas de morsures sans que je m'en aperçoive, mais cela reste possible….

Le plus important en cas de morsure est d'enlever la tique le plus rapidement possible avec un tire-tiques, désinfecter et surveiller la plaie.
L'utilisation d'huile, d'éther, savon et autres remèdes de grand-mères pour décrocher la tique sont superflus, inefficaces et surtout aggravent le risque d'infection.
LE TIRE-TIQUES est facile à se procurer, pharmacies et para-pharmacies, pas cher et TRES EFFICACE.
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

Avatar du membre
tachenon
Modérateur
Modérateur
Messages : 1855
Enregistré le : 15 déc. 2004, 12:46
Etes vous un robot : Non
Localisation : France Seine saint denis (93)
Contact :

Nouveau Forum

Message par tachenon » 04 mai 2019, 15:05

Bonjour,

un nouveau forum pour parler du problème des tiques et de la maladie de lyme pour les ramasseurs de champignons, certains d'entre nous savent qu'ils ont la maladie d'autre pas.

Voici une vidéo très parlante sur cette maladie,

Et si c'était la maladie de Lyme :
https://www.youtube.com/watch?v=0xtqD5okSts


Alain

Avatar du membre
Bourgeon
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2280
Enregistré le : 17 mars 2013, 19:24
Etes vous un robot : Non
Localisation : Les Savoies

Re: Nouveau Forum

Message par Bourgeon » 04 mai 2019, 16:49

Merci de nous ouvrir cet espace d'échange et d'informations sur ce problème de santé publique ;) => :idea:
De la folie des ombres à l'alchimie des heures on se perd dans le nombre infini des rumeurs / HFThiefaine

Répondre