printemps sec et été torride dérèglement climatique .

ici on parle météo et tout ce qui s'y rapporte (sécheresse, dérèglement climatique, phénomènes extrêmes etc.)
Règles du forum
Quelques règles de bon sens à lire et à suivre SVP ... ;)

- Prendre du plaisir et donner du plaisir dans l'utilisation de ce forum, il est fait pour ça !
- Bonne humeur et courtoisie sont de rigueur !
- A l'inscription d'un nouveau membre, passer par la case Présentation ! (Vous ne toucherez pas 20.000 francs) viewtopic.php?f=5&t=13052
- Avant de poster un nouveau sujet, réfléchir à la meilleure rubrique pour le poster : éviter de tout poster dans "Vos sorties et celles des champis", ça devient illisible ... viewtopic.php?f=2&t=13139
- Avant de poster les premières photos, voir le mode d'emploi viewtopic.php?f=4&t=8329
- Dans les posts, ne jamais donner d'éléments précis d'identification : nom/prénom, adresse mail, numéro de téléphone, endroit précis de cueillette; sauf bien sûr par messages privés (MP)
Avatar du membre
Pat25
Grand posteur
Grand posteur
Messages : 8746
Enregistré le : 15 sept. 2013, 10:04
Etes vous un robot : Non
Localisation : Pontarlier (25) haut-Doubs

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par Pat25 » 05 juil. 2015, 17:06

bonjour le forum ,
2015 année des calamités , printemps sans pluie et maintenant été caniculaire , les rivières déjà très polluées sont en souffrances , aucun orage
à venir et des températures très chaudes , juillet sans eau et chaud , les records de 2003 sont battus dans l'est et le pire est à venir pauvre Doubs et
pauvre Loue , les truites sont malades et je crains une nouvelle catastrophe écologique , 2015 , très mauvaise année pour environnement , bonne journée :lh:
Image

Avatar du membre
Pupuce25
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2892
Enregistré le : 20 mai 2014, 23:01
Etes vous un robot : Non
Localisation : Pontarlier (Doubs)

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par Pupuce25 » 05 juil. 2015, 17:29

Pat25 a écrit :bonjour le forum ,
2015 année des calamités , printemps sans pluie et maintenant été caniculaire , les rivières déjà très polluées sont en souffrances , aucun orage
à venir et des températures très chaudes , juillet sans eau et chaud , les records de 2003 sont battus dans l'est et le pire est à venir pauvre Doubs et
pauvre Loue , les truites sont malades et je crains une nouvelle catastrophe écologique , 2015 , très mauvaise année pour environnement , bonne journée :lh:
J'ai l'impression que l'orage va arriver cette nuit.(pour le Doubs) j'espère ... :happy:

Avatar du membre
Hervé92
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 4630
Enregistré le : 16 nov. 2005, 16:02
Localisation : Lorraine/Landes

Re: printemps sec et dérèglement climatique .

Message par Hervé92 » 10 juil. 2015, 14:39

CristaudeHauguernes a écrit :Salut à tous, salut Pat,
On lit plutôt le dérèglement climatique dans la redistribution régionale du temps qu'il fait en avril depuis quelques années. Je lis souvent ici que le nord-est n'en peut plus de sa sécheresse printanière, je n'en doute pas. Etrangement, alors que la tendance était un peu la même dans le sud-ouest, depuis trois ans, au moins jusqu'à fin-avril, nous n'en pouvons plus de la pluie.
Le fait qu'il puisse faire (très) chaud en avril, du moins dans mes terres sudistes, ne m'étonne ni ne m'inquiète outre-mesure. Le mois d'avril est un mois charnière, sujet à de très fortes variations, pouvant être totalement estival ou hivernal selon les années. Je me souviens des mois d'avril 1985 et 1987, surtout le premier, particulièrement chaud. Mais il y avait eu aussi avril 1986, exceptionnellement froid. Ce qui irait dans le sens du réchauffement/dérèglement climatique est cette tendance lourde à de plus en plus de mois d'avril plus chauds depuis 15 ans. Dans le sud-ouest nous avons des mois d'avril versatiles et déjantés, avec des pics à 30 degrés souvent isolés mais récurrents en première quinzaine depuis 2011, mais contrebalancés par une deuxième souvent plus fraîche et pluvieuse, de sorte que dans la moyenne, l'écart aux normales mensuelles s'estompe. Je note aussi mais peut-être Est-ce temporaire, que les températures ne parviennent plus à s'abaisser au seuil de la gelée depuis quelques années en avril. Et les températures minimales, en l'absence de vents de nord ou période froide, approchent souvent la barre des 10 degrés, ce qui n'est pas pour déplaire aux cèpes. Voilà, sur la tendance lourde, avec de grosses disparités régionales et cette réserve que les mois d'avril sont bien plus versatiles que les mois de mars par exemple, il semble que tu aies raison. Mais nous manquons de recul par rapport à notre perception du temps au moment où nous écrivons.

Cristau
+1, vous pouvez lire les résumés des années météorologique ici, on peut constater que nous avons la mémoire courte

http://www.meteo-paris.com/chronique/

Comme le dit Christau plus haut, pour qu'une moyenne soit représentative, il faut que l'échantillon soit important. 2 printemps secs et chauds ou froids et humides ne permettent pas de conclure quoi que ce soit sur une tendance générale.

Ceci étant, le climat se réchauffe depuis un certain temps, c'est indéniable à l'échelle du globe

A+
je préfère une photo à cent kilos

CristaudeHauguernes
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 1695
Enregistré le : 18 mai 2013, 18:45
Etes vous un robot : Non
Localisation : Pyrénées-Atlantiques 64
Contact :

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par CristaudeHauguernes » 10 juil. 2015, 15:21

Merci Hervé,
Dans un contexte de réchauffement global indéniable, mais ni inéluctable, ni totalement expliqué, contrairement à ce qu'on voudrait peut-être nous faire croire il y a encore des débats passionnants sur le sujet et de nouvelles découvertes scientifiques viennent sans cesse modifier les scénariis, certaines puissances (politiques, médias) saisissent la moindre poussée de fièvre du thermomètre pour nous inquiéter (je ne leur donne pas forcément tort de nous alarmer, c'est un autre problème sérieux) de ce que çà y est, on a la preuve que "çà se réchauffe"... C'est oublier un peu vite que les fortes chaleurs sont le propre de l'été (et d'ailleurs les mêmes devraient hurler au refroidissement global à la première gelée de Toussaint :lol: ). Pour ma part qui tiens mes relevés depuis 1985, à Salies de Béarn, je vois tous les 10 ou 15 ans surgir une série d'étés (beaucoup) plus chauds que les autres et cela ne m'effraie pas. Il y a eu 2003 et son mois d'août de sinistre mémoire, juillet 2006 dans une moindre mesure, une bonne poussée de fièvre aussi début-août 2010. Et aujourd'hui l'été 2015 s'annoncerait donc comme le pâle successeur (pour l'instant) de 2003. Dans les années 90 il y avait eu l'été 1999. Et 10 à 15 ans avant 2003 je me souviens de trois étés de torpeur, 1989 (41 degrés le 21 juillet), dans une moindre mesure 1991 et surtout le monstrueux été 1990 (20 valeurs à plus de 35 degrés dans mes coteaux entre juillet et août, des pointes à 38, 39, 40 degrés itératives). Je me souviens aussi des mois d'août et septembre 1987 (40 degrés le 20 août, 37 degrés les 17 et 18 septembre 1987, une semaine entière au-dessus de 35 degrés du 12 au 19 septembre à Salies) et de septembre 1985. A l'époque personne n'invoquait encore le réchauffement climatique et pour cause, cette théorie a été diffusée au grand public à partir de 1988, 1989, 1990, au cours d'un cycle très sec et très chaud en France. De fait, ces cycles de fortes chaleurs, la mémoire paysanne de mes ancêtres l'atteste, existent depuis la veille des temps comme les hivers froids.
Pourquoi alors, dans le contexte de médias racoleurs, sensationnalistes et acquis aux thèses réchauffistes (je ne les blâme pas, il est important de toutes façons de lutter contre les gaz à effets de serre), l'irruption des fortes chaleurs en été suscite-t-elle davantage de réactions, notamment inquiètes ? Pourquoi en parlons-nous davantage ? Le peu que j'ai observé et esquissé des transformations climatiques récentes m'inclinent à penser que ces pulsations chaudes remontent beaucoup plus au nord et à l'est que par le passé. Nos confrères du nord-est peuvent en témoigner. Et non seulement les fortes chaleurs gagnent plus facilement le nord, l'est, et le centre de l'Europe, mais encore elles y séjournent beaucoup plus longtemps que par le passé. En contrepartie de cette surchauffe continentale, de plus en plus on voit se lever les brises thermiques d'ouest sur le Golfe de Gascogne, rabattant leurs trains de nuages bas et leur fraîcheur sur les plaines gasconnes et les contreforts pyrénéens. Curieusement, la chaleur est de plus courte durée (en général) en Béarn au présent que par le passé, et de longues séquences de grisaille chagrine lui succèdent volontiers, ce qui ne manque pas de ternir un peu l'éclat de mes étés depuis 15 ans, tandis que je vois des 35 et des 38 sur les cartes à Strasbourg et à Colmart.
Une autre raison aussi, tient peut-être à l'urbanisation de notre pays, de plus en plus de gens vivent en ville, dans des villes de plus en plus grandes où le sol qui buvait la chaleur disparaît de plus en plus sous le goudron, qui dévore et restitue la chaleur le soir et la nuit. Il en ressort peut-être ce sentiment légitime mais erroné que "oui çà chauffe, et gravement..."
Pour conclure, dans un contexte de réchauffement global nous assistons avant tout à un rebattage des positions moyennes des centres d'action, cela joue sur le déplacement des masses d'air. À l'arrivée, certains ont des étés plus chauds, et ont toute légitimité à s'en étonner, mais d'autres se souviennent avec nostalgie de leurs beaux étés plus ou moins chauds et souvent orageux en fin de journée au pied des Pyrénées...

Cristau
Notre "Liberté !" au présent creuse le tombeau du vivant.
Bien peu naissent raisonnables, l'époque n'arrange rien.
Croire ne me satisfait pas, je cherche des preuves.
http://www.cristau-de-hauguerne.net/

Avatar du membre
vinc40
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2464
Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:44
Etes vous un robot : Non
Localisation : Landes /Gironde

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par vinc40 » 10 juil. 2015, 17:06

j'ajouterai cher cristau que les modèles mathématique (pour avoir fait quelques études scientifiques) sont des modèles non linéaires ce qui empêche les prédiction de long terme car ils atterrissent sur des attracteurs étranges ou une variation infime des conditions initiale à un instant T peut découler un écart de 100% du résultat à T+1
De plus dans les années 80 je ne sais pas si vous vous rappeler que l’on nous bassiner avec le retour d’une aire glaciaire. Il faut relativiser certains discours, sachant que bien évidemment lutter contre la pollution reste une priorité
"Il vaut mieux être tiré à quatre épingles qu’à quatre chevaux" Ravaillac

CristaudeHauguernes
Connaisseur(se)
Connaisseur(se)
Messages : 1695
Enregistré le : 18 mai 2013, 18:45
Etes vous un robot : Non
Localisation : Pyrénées-Atlantiques 64
Contact :

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par CristaudeHauguernes » 10 juil. 2015, 17:57

Tu ajoutes fort bien, vinc, non seulement les modèles mathématiques sont à manier avec précaution, mais encore chaque époque tend à cultiver ses grandes peurs, je le crains. Pour le coup le réchauffement climatique n'est pas un mythe et en la matière nous ne pouvons pas nous permettre d'attendre pour voir si nous étions fondés ou pas.
Donc effectivement, dans les années 80, notamment suite à la vague de froid de janvier 1985, certains "romantiques", journalistes, politiques, mais aussi quelques spécialistes et scientifiques peut-être en mal de reconnaissance, nous ont prévenus d'une ère glaciaire en France les 30 ou 50 prochaines années... Bien évidemment il n'en fut rien, et ce n'est peut-être qu'une coïncidence mais avec la période très chaude et sèche de 1988 à 1990, c'est là qu'on a commencé à nous parler du réchauffement global. Il y eut alors des thèses délirantes et alarmistes, on disait que l'Aquitaine serait une annexe du Sahara à l'horizon 2020. Pour l'instant nous en sommes très loin.
Quoi qu'il en soit, si je m'efforce en tout lieu de plaider pour qu'on ne cède pas à la panique qui n'est bonne à rien, j'attends avec anxiété le sommet de la Terre à Paris en fin d'année. Si cette fois, fort de tout ce qu'ils savent, les hommes ne s'entendent pas, l'humanité sera définitivement en dessous de tout et seule la nature aura peut-être une infime chance de récupérer ultérieurement les commandes de ce qui restera de la biosphère, si besoin en se débarrassant de nous. C'est un peu abrupt et pessimiste mais c'est ce que je pense. C'est 2015 ou advienne que pourrave...

Cristau
Notre "Liberté !" au présent creuse le tombeau du vivant.
Bien peu naissent raisonnables, l'époque n'arrange rien.
Croire ne me satisfait pas, je cherche des preuves.
http://www.cristau-de-hauguerne.net/

Avatar du membre
Pat25
Grand posteur
Grand posteur
Messages : 8746
Enregistré le : 15 sept. 2013, 10:04
Etes vous un robot : Non
Localisation : Pontarlier (25) haut-Doubs

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par Pat25 » 11 juil. 2015, 20:02

bonsoir à vous tous ,
il n'y a pas besoin de faire des hautes études pour ce donner une idée du réchauffement actuel , la planète est en mauvaise santé , les aléas climatiques sont
en ce moment modèle courant , surtout bien voir le problème , nous risquons beaucoup dans un futur proche d'avoir des catastrophes majeur d'une grande ampleur
d'importantes pollutions dans la région ont déjà eu raisons des truites et brochets et chez moi , je crains le pire avec un retour marqué de la canicule pour la fin de
la semaine prochaine , pas de pluie de prévu pour les 3 prochaines semaines et les pelouses ressemblent au pelouses du midi brulés par la sécheresse , 2003 et 2015
deux années d'importantes sécheresses dans l'est de la France , bonne soirée à tous. :lh: :lh:
Image

Avatar du membre
Pat25
Grand posteur
Grand posteur
Messages : 8746
Enregistré le : 15 sept. 2013, 10:04
Etes vous un robot : Non
Localisation : Pontarlier (25) haut-Doubs

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par Pat25 » 18 juil. 2015, 16:53

bonsoir à toutes et tous ,
j'habite la moyenne montagne et cette année , c'est la première fois qu'on attend un mois et demi pour avoir le premier orage , même en 2003
et autres années sèche , je n'avais pas vu si peu de pluie , ce matin du 18 juillet , il a fait un bon orage d'une heure pour 40 jours de sécheresse , je ne
crois plus à la météo ni même qu'il y aura un seul champignon , les alpages à plus de 1000mètres sont jaunes et la sécheresse est maintenant partout
dans la région , chez moi dans le haut-Doubs plus sévère sécheresse , tu ne trouves pas , pour 2015 , on peut dire que c'est cuit , attendons 2016 , bonne soirée :lh:
Image

Avatar du membre
ecureuil
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2573
Enregistré le : 01 janv. 2015, 22:28
Etes vous un robot : Non
Localisation : entre terre et mer(aquitaine)

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par ecureuil » 18 juil. 2015, 18:50

Bonsoir a tous,bonsoir pat.Pour moi ,cette sécheresse et canicule intermittente n'est pas exceptionnelle .Juste décalée dans le temps.J'entends par la qu'elle intervient plus tôt en saison que ce que l'on pu deja connaitre.Cela n’enlève en rien la gravité bien sur.Les orages ne sont que des arrosages de surface.Pour le climat ,je ne nie pas qu'il se réchauffe mais je pense que l’échelle utilisée n'est pas la bonne.L'impact de l'homme:une certitude.Cependant,nous ne mesurons cet impact que sur une periode bien courte.Un recul de 100 ou meme 200 ans est bien trop court pour en tirer des conclusions.N'oublions pas qu'il y a deja eu des periodes glaciaires et des periodes de réchauffement probablement plus intenses qu'actuellement.Que dire de l'inversement des poles ?Nous calquons notre petite vie d'humains sur des bouleversements de la terre qui se sont fait en milliers ou millions d'années.J'ai posté ,le cr d'une etude faite sur la future activité solaire (cf rubique vous avez le temps de NOUSS,ou sur la chaine meteo).Cette mini ere glaciaire remettrait elle en touche le réchauffement dont on nous rabâche les oreilles.De toute évidence ce n'est a la terre de s'adapter ,c'est a l'homme.Peuplée ou pas ,ce sera toujours toujours la terre et elle ne nous a pas attendus pour subir des bouleversements.

jeff

Avatar du membre
Pat25
Grand posteur
Grand posteur
Messages : 8746
Enregistré le : 15 sept. 2013, 10:04
Etes vous un robot : Non
Localisation : Pontarlier (25) haut-Doubs

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par Pat25 » 18 juil. 2015, 19:06

bonsoir Jeff,
très bonne analyse , je joue peut être un peu de pessimisme , le temps chaud et sec de ces dernières semaines me met les nerfs à vif ,
l'orage de ce matin reste anecdotique car la rivière n'a pas monté d'un centimètre , peu être d'autres orages pour l'est seraient les bienvenues
car on souffre du manque d'eau depuis plusieurs jours , mais je me fais une raison , ce n'est pas une année pour nos amis des bois , bonne soirée
jeff et à + :happy: :happy:
Image

Avatar du membre
ecureuil
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2573
Enregistré le : 01 janv. 2015, 22:28
Etes vous un robot : Non
Localisation : entre terre et mer(aquitaine)

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par ecureuil » 18 juil. 2015, 20:53

Je te comprends tout a fait pat et j'avoue que ce manque d'eau m’inquiète aussi.Cependant pour avoir vu et subit les années séchés de la décade 2000-2012,il s’avère que les hivers a suivre furent salvateurs et ont bien rechargés les nappes fort heureusement .Ce que nous subissons chez nous en France prend souvent naissance très loin de nos frontières.La planète est en perpétuelle évolution ,homme ou pas homme et justement ce qui agace le genre humain c'est de ne pouvoir contrôler la météorologie et le climat.Il nous faut donc subir les aléas.Bonne soirée pat

jeff

Avatar du membre
Pat25
Grand posteur
Grand posteur
Messages : 8746
Enregistré le : 15 sept. 2013, 10:04
Etes vous un robot : Non
Localisation : Pontarlier (25) haut-Doubs

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par Pat25 » 08 août 2015, 16:53

bonjour à tous ,
le constat que je fais cette année est dans un premier temps , il n'a pas plu ce printemps , deuxième constat , un été des plus
torride , dans certaines localités on a pulvérisé les records de 2003 , bien sur aucune pluie conséquente et dans ma région , on
a l'habitude d'avoir de belles arrières saisons , alors pour les cèpes , on peut dire que ça devient problématique , les seules pluies
sont des orages éparses , tu as la chance d'être arrosé ou pas , mais attendons , je peux me tromper , bonne soirée. :???:
Image

Avatar du membre
ecureuil
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2573
Enregistré le : 01 janv. 2015, 22:28
Etes vous un robot : Non
Localisation : entre terre et mer(aquitaine)

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par ecureuil » 08 août 2015, 22:17

Bonsoir a tous ,bonsoir pat.Je constate comme toi que la frange EST souffre de la chaleur et de la sécheresse.Nous avons eu notre lot aussi .Difficile a entendre mais je crois qu'il faut toujours faire confiance a dame nature même si parfois elle est cruelle ou mortelle.Il n'y a qu'a regarder le typhon en cours .La terre ne nous a pas attendus pour évoluer ou peu etre se rebeller.Ne perds pas espoir sur de futures pluies salvatrices pat.Je comprends bien que l'attente soit longue mais quoi faire de plus qu'attendre.Allez de l'optimisme cher ami

jeff

Avatar du membre
Pat25
Grand posteur
Grand posteur
Messages : 8746
Enregistré le : 15 sept. 2013, 10:04
Etes vous un robot : Non
Localisation : Pontarlier (25) haut-Doubs

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par Pat25 » 09 août 2015, 08:17

bonjour le forum ,
merci Jeff pour ta compréhension et ta gentillesse , le sud ouest aussi a été touché par la sécheresse et surtout les incendies , il reste l'espoir d'un automne pluvieux et doux qui pourra
peut être sauver une année difficile pour nos lutins des bois , je n'aime guère faire de long trajets
pour aller aux champignons tout au plus à vingt kilomètres de mon domicile mais c'est très frustrant de savoir que dans certaines régions il pleut et chez moi du petit crachin qui n'a aucun
effet sur une éventuelle pousse de cèpe , alors j'attends des jours meilleurs , bonne journée :az:
Image

Avatar du membre
Pupuce25
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 2892
Enregistré le : 20 mai 2014, 23:01
Etes vous un robot : Non
Localisation : Pontarlier (Doubs)

Re: printemps sec et été torride dérèglement climatique .

Message par Pupuce25 » 09 août 2015, 18:06

La pluie arrive enfin dans le Doubs et pour toute la semaine prochaine :happy: espérons que ça ne sois pas que quelques gouttes. :lo:

Répondre